Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vincent Peillon prêt à revaloriser les salaires des profs

Reuters10/12/2012 à 17:38

VERS UNE REVALORISATION DES SALAIRES DES ENSEIGNANTS

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Education nationale s'est dit prêt lundi à ouvrir des discussions dès janvier prochain sur la revalorisation des salaires des enseignants à l'occasion du lancement de la campagne de recrutement de nouveaux professeurs.

"Est-ce qu'il faut revaloriser les professeurs français ? Je vous réponds oui", a déclaré Vincent Peillon sur RMC et BFM TV, ajoutant que cela ne pourrait se faire dès l'an prochain.

"Ma porte est ouverte, je suis prêt à partir de janvier 2013 à ouvrir la grande négociation qui n'a jamais eu lieu dans ce pays, sur la refondation du métier d'enseignant", a-t-il ajouté.

Le président proclamé de l'UMP Jean-François Copé a dit voir dans les propos du ministre de l'Education un nouveau "couac" dans la communication gouvernementale.

"Je pense que M. Ayrault, après s'être occupé des contradictions de M. Montebourg doit s'occuper maintenant de celles de M. Peillon", a-t-il dit lors d'un point presse, faisant référence au plaidoyer du ministre du Redressement productif en faveur d'une nationalisation temporaire du site ArcelorMittal de Florange.

"C'est en contradiction totale avec les orientations budgétaires présentées par M. Ayrault. Je demande donc que M. Ayrault recadre très rapidement M. Peillon comme il l'a fait avec M. Montebourg", a-t-il ajouté, selon une transcription écrite de ce point presse.

"PRIORITÉ DES PLUS HAUTES AUTORITÉS DE L'ÉTAT"

Les jeunes enseignants seront désormais payés à plein temps pour faire un demi-service la première année, a indiqué lundi Vincent Peillon.

Pour faire au manque de candidats, le gouvernement lance ce lundi une campagne nationale de recrutement des enseignants. Quelque 43.000 postes seront ainsi ouverts aux concours externes en 2013, contre 16.000 en 2012, et 21.350 en 2014.

Le ministre de l'Education avait annoncé en septembre le recrutement de près de 40.000 professeurs en 2013 dans le cadre de la promesse de campagne de François Hollande de créer 60.000 postes dans l'éducation pendant son quinquennat.

"Il est important que (les enseignants) sachent qu'ils sont la priorité des plus hautes autorités de l'Etat" a estimé Vincent Peillon, qui a fait état de pénurie de candidats dans certaines disciplines, notamment en anglais, mathématiques et lettes modernes.

Selon un sondage CSA commandé par le ministère de l'Education nationale, le métier d'enseignant est perçu de manière positive par 81% des Français et comme une profession d'avenir pour 78%. Environ 76% des personnes interrogées indiquent par ailleurs qu'elles seraient fières si leur enfant devenait enseignant.

Marine Pennetier, avec Chine Labbé, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.