1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vincent Lambert : des images révoltantes ou bouleversantes ?

Le Point11/06/2015 à 07:31

Capture d'écran de la vidéo diffusée sur le Net par les parents de Vincent Lambert, qui s'opposent à l'arrêt des soins de leur fils.

Le cas Vincent Lambert, du nom de cet homme déclaré en "état végétatif" et que ses médecins avec le soutien de son épouse souhaiteraient "débrancher", n'en finit pas de susciter le débat, malgré les dernières décisions de justice. car les parents, qui s'opposent à l'arrêt des soins, ont publié mercredi une vidéo qui a ranimé la polémique. La presse revient ce jeudi sur ces images de Vincent Lambert, qui, selon sa femme, avait confié préférer mourir que de vivre dans cet état. Et qui n'a pas pu donner son avis sur leur diffusion.

Guillaume Goubert dans La Croix souligne que "si les parents de ­Vincent Lambert et leur comité de soutien ont voulu diffuser ces images, c'est précisément pour montrer qu'il a un regard soutenu en réponse à ses visiteurs. L'objectif de ce petit film, assez soigneusement mis en scène, était d'affirmer que le patient est une personne handicapée et non un malade en fin de vie. Plusieurs spécialistes médicaux se sont aussitôt exprimés pour affirmer que les images de ce film ne prouvent en aucune façon un état de conscience. Ce film, au bout du compte, n'aura rien apporté de nouveau au débat. Chacun demeure sur ses positions ou sur ses questions. (...)"

"Triste spectacle"

Baptiste Laureau dans Paris-Normandie se dit lui aussi choqué par le procédé : "(...) Pour une partie de la famille du jeune tétraplégique et les médecins qui le suivent, ces images sont un...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer