1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vincent Lambert : ce qu'il faut savoir sur l'arrêt des soins
Le Parisien20/05/2019 à 23:04

Vincent Lambert : ce qu'il faut savoir sur l'arrêt des soins

L'interruption des traitements visant à maintenir en vie Vincent Lambert, annoncée par son médecin pour cette semaine, a débuté dès lundi matin : cette décision médicale a provoqué la colère de ses parents, qui espèrent encore que de nouveaux recours judiciaires stoppent « cette folie ». Le point.L'hôpital a mis fin au traitementConformément à la décision du Conseil d'Etat validant le 24 avril dernier l'arrêt des soins de Vincent Lambert, l'hôpital de Reims, où ce dernier se trouve dans un état végétatif depuis 10 ans, vient donc de les stopper. « L'arrêt des traitements » et « la sédation profonde et continue » ont été « initiés ce matin », a écrit le Dr Sanchez, chef de service des soins palliatifs, dans un mail à la famille dont l'AFP a obtenu copie. « Dans cette période douloureuse, j'espère pour Monsieur Vincent Lambert que chacun saura ouvrir une parenthèse et se rassembler, auprès de lui, afin que ces moments soient le plus paisibles, intimes et personnels possible », ajoute ce médecin.Comment va-t-il s'éteindre ?Vincent Lambert n'est donc plus nourri ni hydraté. Lors d'un rassemblement de soutien ce week-end, ses parents ont affirmé qu'il allait « mourir de faim et de soif ». LIRE AUSSI > Arrêt des soins de Vincent Lambert : va-t-il « mourir de faim et de soif » ?Dans les faits, Vincent Lambert mettra du temps à décéder malgré l'arrêt des soins, comme nous l'a expliqué un médecin spécialiste des soins palliatifs : « Lorsque l'on arrête l'alimentation et l'hydratation, on ne meurt pas tout de suite, cela prend plusieurs jours ».Macron refuse de se prononcerLundi, Emmanuel Macron a refusé de se prononcer sur ce dossier. « Comme Président de la République, il ne m'appartient pas de suspendre une décision qui relève de l'appréciation de ses médecins et qui est en conformité avec nos lois », a répondu le président de la République dans un texte ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer