1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vin bio : dans ce vignoble du Var, on n'utilise plus de pesticides depuis 40 ans
Le Parisien27/01/2019 à 11:30

Vin bio : dans ce vignoble du Var, on n'utilise plus de pesticides depuis 40 ans

Si vous passez cette semaine par la route Saint-Honoré à La Londe-les-Maures (Var), vous apercevrez un troupeau de moutons en train de paître au cœur d'un vignoble envahi de pâquerettes, entouré de chênes-lièges et de mimosas. Bienvenue au domaine de Figuière où la famille Combard n'a pas trouvé meilleur allié que les brebis pour protéger ses ceps des herbes folles. « Depuis 1979, nos vignes n'ont pas vu la trace d'un herbicide », certifie Magali, qui gère avec sa sœur Delphine et son frère François ces 85 ha de terres situés entre mer et collines.Au pied du massif des Maures, avec vue plongeante sur l'île de Porquerolles, le vignoble a été labellisé bio à une époque où concevoir des vins sans produits chimiques était au mieux considéré comme une lubie, au pis comme une hérésie. « C'était avant-gardiste et mon père, qui a racheté le domaine en 1992, hésitait même à indiquer la mention bio sur les bouteilles car les gens se demandaient ce qu'il y avait dedans », raconte Magali. Aujourd'hui, fini les regards moqueurs des producteurs accros aux produits chimiques. Au salon Millésime Bio, qui ouvre lundi à Montpellier (Hérault), Magali aura évidemment son stand parmi les 1 200 exposants originaires de 22 pays qui s'y pressent chaque année. « Il y a vingt ans, quand j'y suis allé pour la première fois, il n'y avait que vingt producteurs réunis dans une petite salle de réception », se souvient François, qui aime emmener ses visiteurs sur les hauteurs du domaine pour leur expliquer ce qu'est l'esprit bio.Les chauves-souris, alliées naturellesLà où le vignoble traité d'une parcelle voisine offre le visage d'une terre un peu désolée, les pieds de vigne du domaine de Figuière regorgent de vie. La Londe-les-Maures, (Var), vendredi ; Pâquerettes, seigle et avoine poussent entre les vignes, même en plein hiver./LP/Olivier Lejeune Outre les milliers de pâquerettes qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer