Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ville, route, tout-terrain : des casques moto pour tous les usages

RelaxNews22/04/2014 à 10:39

Sélection de casques jets : le DMD Romeo Glitter Mat DMD

(Relaxnews) - Le casque demeure l'élément le plus personnel, parfois même personnalisable, de l'équipement du motard. Selon qu'il roule à scooter en ville, aime faire du hors-piste, rouler sur autoroute ou sur circuit, chaque conducteur doit opter pour la variété de casques qui lui conviendra le mieux : jet, intégral, modulable, cross, etc.

Le casque jet, pour urbains

Le jet est le casque préféré des urbains. En permettant de circuler à scooter en toute sécurité tout en gardant le visage découvert, il s'impose par beau temps. L'éventail du choix est extrêmement large, pour des premiers prix aux alentours de 60 euros seulement. Parmi les nouveautés du printemps, les conducteurs ont le choix, du Airoh Compact à moins de 100 euros au haut de gamme RSJ-ST 3 Fast Line de Shark, en passant par le look original des casques DMD.

Le casque intégral, pour les motards pressés

Le casque intégral représente une protection optimale pour le motard et apporte un confort non négligeable à haute vitesse. Il demeure le casque qui protège le mieux. Doté de systèmes de ventilation, il peut se porter en toute saison, par tous les temps. Il est évidemment obligatoire sur un circuit. Si les premiers prix sont sous les 100 euros, un casque intégral peut aussi atteindre les 1.000 euros selon ses composants. Parmi les solutions les plus économiques, les motards peuvent opter pour des valeurs sûrres, comme le Airoh Aster-X ou le Shark S600. D'autres références, plus cher, ont pour nom Shoei GT-Air ou Arai Chaser. De leur côté, des marques comme Scorpion, Schuberth et AGV proposent des casques très légers et confortables davantage orientés haut de gamme.

Le casque modulable, pour varier les plaisirs

Il existe toute une variété de casques hybrides, à mi-chemin entre le jet et l'intégral, permettant à tout moment de passer, en une simple pression, d'un statut à l'autre selon l'usage pratiqué. La gamme de prix des modulables est sensiblement la même que celle des intégraux. Parmi les nouveaux modèles phares de 2014 figurent le Scorpion EXO-910 Air, la gamme Duke de Caberg ainsi que le Desmo signé Roof au look futuriste.

Le cross, pour le tout-terrain

Ceux qui pratiquent du cross, du trial ou du quad sont invités à acquérir un casque adapté. Le casque cross prend l'apparence d'un modèle ouvert sans visière. Il nécessite de porter en sus des lunettes afin de protéger ses yeux. Il se doit d'être particulièrement léger et résistant aux chocs, tout en adoptant un look adapté au design des motos. Des premiers prix comme le MDS On Off ou le Astone MX400DR au Airoh Aviator 2.1, il y en a pour toutes les bourses.

Les casques "stylés", pour les flambeurs

Look rétro ou fashion victime, de nombreux casques permettent de se faire remarquer, sans nécessairement rouler sur une Vespa ou une Harley-Davidson. Les ateliers Ruby sont par exemple célèbres pour leur gamme de casques raffinés, à l'image du Pavillon Daytona, un jet proposé à 700 euros. Les amateurs de grosses cylindrées peuvent quant à eux opter pour l'édition limitée Castel Tour Auto 2014, commercialisé à 1.250 euros. La tendance actuelle veut que de plus en plus de marques de prêt-à-porter se lancent également dans la conception de casques haut de gamme et "fashion", à l'image de Hugo Boss ou Diesel.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.