Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ERICSSON-B

6.48 EUR
-1.22% 
Ouverture théorique 0.00

SE0000108656 ERCB

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    6.48

  • clôture veille

    6.56

  • + haut

    6.48

  • + bas

    6.48

  • volume

    0

  • valorisation

    21 624 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    17.07.18 / 08:00:59

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ERICSSON-B

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ERICSSON-B à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ERICSSON-B à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vie privée-L'UE opterait pour un arsenal répressif plus lourd

Reuters02/12/2015 à 16:38
    par Julia Fioretti 
    BRUXELLES, 2 décembre (Reuters) - Les entreprises implantées 
dans l'Union européenne (UE) pourraient de voir infliger des 
amendes pouvant atteindre 4% de leur chiffre d'affaires annuel 
mondial en cas d'infraction aux règles de protection des 
données, suivant une proposition endossée mercredi par les Etats 
membres. 
    L'UE s'est attelée à une loi de protection des données qui 
se substituerait aux différents régimes nationaux dont certains 
remontent à 1995. Elle encadrerait rigoureusement l'usage par 
les entreprises des données personnelles des citoyens européens 
et renforcerait l'arsenal judiciaire des autorités. 
    Pour l'heure, les régimes nationaux ne permettent pas tous 
d'imposer des sanctions financières et quand ils le peuvent, les 
sommes sont négligeables comparées aux revenus de certaines des 
sociétés concernées, en particulier les grosses high techs 
américaines telles que Google  GOOGL.O  et Facebook  FB.O . 
    Les parlementaires européens prônent des amendes pouvant 
représenter 5% du chiffre d'affaires annuel mondial d'une 
entreprise mais les Etats membres sont plus réservés et avaient 
proposé à l'origine 2%. 
    Les deux parties négocient en vue de parvenir à un compromis 
d'ici la fin de l'année et les Etats membres ont retenu mercredi 
une proposition du Luxembourg, qui occupe la présidence 
tournante de l'UE, portant le plafond des amendes à 4%, selon 
deux diplomates européens. 
    Ce plafond pourrait encore changer lors des négociations 
avec le Parlement européen. 
    L'initiative n'est pas du goût des entreprises, qui estiment 
qu'alourdir les sanctions risque de décourager l'investissement 
dans les services de données en Europe.  
    "L'innovation ira voir ailleurs et l'UE restera à la 
traîne", a dit Rene Summer, porte-parole de l'European Data 
Coalition, où figurent des entreprises telles qu'Ericsson 
 ERICb.ST , SAP  SAPG.DE  et Nokia  NOKIA.HE . 
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par 
Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées

-1.22%
-0.34%
-0.09%
-1.13%
-0.15%
+0.61%
+0.12%
+1.13%
-1.31%
+1.33%
+1.38%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.