1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

VIDÉO. Afrique du Sud : Hollande sur les pas de Mitterrand
Le Point16/10/2013 à 14:41

Dès les premiers instants, François Hollande a voulu placer sa visite en Afrique du Sud sous le signe de la mémoire. Volonté de rendre hommage à ceux qui ont lutté contre l'apartheid, bien sûr, volonté aussi d'inscrire cette visite dans la continuité de celle que François Mitterrand avait effectuée dans le pays en 1994. Le président a insisté sur ce lien fort avec le passé lors de sa conférence de presse au côté de son homologue, Jacob Zuma, lundi matin. "C'est avec émotion que j'effectue cette première visite d'État en Afrique du Sud. Car ce grand pays évoque la lutte pour la liberté et la dignité humaine", a-t-il déclaré, rappelant "l'attachement de la France au travail de mémoire".

Après une première journée consacrée à l'économie, avec en point d'orgue la signature de deux très gros contrats en matière d'énergie et de transports, la visite a pris un tour plus informel, mardi. Il avait d'abord été question que le président français se rende sur l'île de Robben Island, où Nelson Mandela a été emprisonné. Mais c'est finalement à Soweto que François Hollande a rendu hommage aux combattants pour la liberté d'Afrique du Sud. Massacre de Soweto

Le chef de l'État et sa compagne, Valérie Trierweiler, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, la garde des Sceaux, Christiane Taubira, et le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, ont effectué une visite rapide du musée Hector Pieterson,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer