Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Victoire des licenciés de Molex devant les prud'hommes

Reuters27/03/2014 à 17:57

LES PRUD'HOMMES DONNENT RAISON AUX LICENCIÉS DE MOLEX

TOULOUSE (Reuters) - Le tribunal des prud'hommes de Toulouse a estimé jeudi que 190 salariés de l'ex-filiale française de l'équipementier automobile américain Molex avaient été licenciés "sans cause réelle et sérieuse", ouvrant la voie à des indemnisations.

La cour d'appel de Toulouse leur avait déjà offert en février dernier une première victoire en déclarant le groupe américain co-responsable du licenciement en 2009 des 280 employés de l'usine de Villemur-sur-Tarn.

La décision de jeudi en faveur de 190 salariés qui contestaient leur licenciement pour motif économique pourrait faire l'objet d'un appel suspensif de Molex.

Elle a été acclamée par les plaignants venus en nombre dans la cour du tribunal des prud'hommes.

"La justice nous donne raison. Nous avons été entendus sur toute la ligne", a dit leur avocat Me Jean-Marc Denjean. "Vous êtes tous indemnisés du préjudice dans des sommes significatives."

Ce jugement oblige l'Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés (AGS) à verser des indemnités s'élevant en moyenne à 90.000 euros par plaignant.

"Ce n'est pas une condamnation symbolique", a dit l'avocat. "Les prud'hommes versent en général six mois de salaire minimum. Au-delà, c'est à l'appréciation des juges."

Les ex-Molex avaient engagé une action en indemnisation, pour un montant global de 22 millions d'euros.

L'intersyndicale de Molex France a toujours contesté la justification économique de la fermeture du site de Villemur-sur-Tarn, estimant que l'usine était viable.

Elle avait réussi à repousser sa fermeture d'octobre 2008 à octobre 2009 avec l'appui du ministre de l'Industrie de l'époque, l'UMP Christian Estrosi, qui avait qualifié la direction américaine de Molex de "patrons voyous".

"On ne peut plus mettre en liquidation une boîte pour échapper à ses obligations" a dit l'avocat.

Depuis, plusieurs condamnations ont été prononcées en correctionnelle. Les dirigeants français de Molex ont écopé de six mois de prison avec sursis pour "entrave au fonctionnement du comité d'entreprise". Il leur a été reproché de ne pas avoir pleinement informé les représentants du personnel sur les intentions de la société, à savoir la fermeture du site.

(Guillaume Serries, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.