1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vers une prime de 1000 euros pour les salariés ?

Le Parisien06/12/2018 à 20:25

Vers une prime de 1000 euros pour les salariés ?

En pleine crise des Gilets jaunes, le gouvernement est prêt à faire un nouveau geste en faveur du pouvoir d'achat. Mardi, le Premier ministre a ouvert la voie à une prime exceptionnelle de fin d'année qui serait exonérée d'impôts pour les salariés et exemptées de charges sociales pour les employeurs.Ce jeudi, le ministre de l'Économie s'y est dit favorable. « Si les entreprises, et nous les encourageons à le faire, peuvent mieux redistribuer la différence entre le capital et le travail, j'y suis personnellement favorable », a ajouté Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics au micro de France Inter.« La philosophie, détaille-t-on à Bercy, c'est que les entreprises donnent un coup de pouce, et que l'État donne un coup de pouce sur le coup de pouce », en exonérant la prime d'impôt et de charges sociales, salariales comme patronales. La prime, en revanche, devrait rester soumise à la CSG et à la CRDS.«Des entreprises qui peuvent le faire»Reste la question cruciale du montant. L'exécutif, sollicité, se garde bien d'avancer un chiffre. « Elle concernera les salariés des entreprises qui peuvent le faire », observe un haut fonctionnaire en concédant que certains salariés du privé - ainsi que les fonctionnaires - n'en bénéficieront pas. « Elle pourrait monter jusqu'à 1000 euros environ, de l'ordre d'un petit Smic », propose Xavier Bertrand, le président (LR) des Hauts-de-France, qui porte depuis plusieurs mois cette idée, défendue également par l'association patronale Ethic.En tout état de cause, la prime ne serait pas obligatoire mais volontaire. « Le chef d'entreprise la verserait aux salariés de son choix, les plus dynamiques ou les plus bas salaires par exemple, précise François Asselin, le président de Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). La prime pourrait même être récurrente et renouvelée d'année en année sur le principe des heures ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • apvogel
    07 décembre09:29

    "prime garderai CSG et CRDS" : un moyen de + pour récupérer des taxes ! Ce gouvernement ne peut s'empêcher d'entourlouper encore et encore le peuple, en retournant chaque situation à son avantage. ça va mal finir s'ils ne changent pas d'attitude, comme en 1789.....

    Signaler un abus

  • jy831
    06 décembre23:57

    @naraya votre mére a t'elle accouché de vous toute seule,n'y avait il pas une sage femme fonctionnaire pour l'aider.Si oui on pourrait dire qu'elle a mis sa part a votre production,ne trouvez vous pas ? D'aprés ce que vous dites on pourrait penser que vous n'avez jamais eu besoin d'un service d'un fonctionnaire.

    Signaler un abus

  • jy831
    06 décembre23:51

    @naraya10 pour vous un fonctionnaire ne produit rien,il est a charge ? L'infirmiere ne prodigue t'elle pas de soins ? le policier ne produit il pas de la sécurité?Un professeur ne produit pas du savoir pour nos chers enfants ?Un pompier,un douanier,un controleur aerien,... etc etc.Pourrais t'on se passer de tous ces gens là ?c'est quoi pour vous produire ?

    Signaler un abus

  • nayara10
    06 décembre23:39

    A l'nverse du travailleur Artisan ou patron qui à sa retraite paye toujours ses cotisations à vil prix voir supérieures à ce qu'il touche en temps que retraité.Malheureusement,la loi en est ainsi faite par nos élus et il payera jusqu'au cimetière ....

    Signaler un abus

  • nayara10
    06 décembre23:35

    JY831v Pour rappel ,un fonctionnaire ne produit rien ,il ne participe pas à l'enrichissement du citoyen travailleur productif et taxable...Il est plus tôt considéré comme unepersonne à charge ,si l'on peut dire ...Dont l'État remercie sa dévotion à sa retraite ....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer