Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vers une démocratisation des casques de réalité virtuelle en 2015

Le Parisien01/01/2015 à 09:27

Vers une démocratisation des casques de réalité virtuelle en 2015

Si les projets de casques de réalité virtuelle se multiplient, rares sont ceux qui sont déjà commercialisés. 2015 pourrait enfin voir cette technologie se démocratiser avec notamment la sortie très attendue de l'Oculus Rift ou de l'une de ses dernières déclinaisons.Ces périphériques ont comme but d'immerger totalement, à 360 degrés, et de faire évoluer leurs utilisateurs dans un monde plus ou moins imaginaire, qu'il s'agisse de se fondre dans un documentaire ou de se plonger dans l'univers d'un jeu vidéo par exemple.

La société la plus investie dans cette technologie est Oculus VR, désormais propriété de Facebook. Elle développe depuis 2012 divers prototypes, dont le plus évolué, le Crescent Bay, a été présenté en septembre dernier. Désormais, la société évoque même le lancement d'une future plateforme d'applications dédiées, juste avant la commercialisation d'un premier casque courant 2015.

L'Oculus Crescent Bay se veut plus abouti que le Rift ou le Crystal Cove, arborant une meilleure finition et intégrant pour la première fois un casque audio. Le fabricant évoque également une meilleure résolution d'image et un taux de rafraichissement plus rapide, sans toutefois fournir de données précises.

Si Oculus VR n'a pas encore sorti de produits sous sa propre marque, sa technologie a contribué au développement du Samsung Gear VR, présenté à l'IFA 2014 et désormais en vente, pour le moment exclusivement aux États-Unis pour 199,99 dollars. Ce produit devrait finalement arriver sur le marché français début 2015 aux alentours de 200 euros. A noter que ce casque n'est compatible pour le moment qu'avec le Samsung Galaxy Note 4.

D'autres constructeurs tentent également le pari des casques à réalité virtuelle, à l'image du fabricant français Archos qui propose d'ores et déjà ses VR Glasses, compatibles avec n'importe quel smartphone d'au maximum 6 pouces fonctionnant sous Android, iOS ou Windows Phone et proposées au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.