Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vers la mise en examen du député LREM M'jid El Guerrab

Reuters02/09/2017 à 15:51

VERS LA MISE EN EXAMEN DU DÉPUTÉ LREM M'JID EL GUERRAB

PARIS (Reuters) - Le député de La République en marche (LREM) M'jid El Guerrab, accusé d'avoir blessé à coups de casque de scooter un cadre socialiste, Boris Faure, devait être présenté samedi à un juge d'instruction en vue de mise en examen, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

La garde à vue de l'élu, qui avait commencé vendredi après-midi, a été levée samedi "pour défèrement au parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire du chef de violences volontaires avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours", a-t-on précisé de même source.

M'jid El Guerrab devait être présenté à un juge d'instruction aux fins de mise en examen. "Un contrôle judiciaire avec interdiction de contact avec la victime est requis", ajoute-t-on.

Le député des Français de l'étranger avait annoncé vendredi sur Facebook qu'il se mettait en congé du parti présidentiel et du groupe parlementaire LREM, "afin de permettre à l'enquête de se dérouler de la manière la plus sereine possible".

LREM avait condamné jeudi dans un communiqué "les actes de violence commis à l'encontre de Boris Faure" et adressé ses souhaits de rétablissement au premier secrétaire de la Fédération socialiste des Français de l'étranger.

"Si les circonstances de cette altercation doivent encore être précisées, aucun comportement ne saurait justifier des actes de violence", avait déclaré le parti d'Emmanuel Macron.

Selon le PS, qui a également condamné "avec la plus grande fermeté" ces actes, les coups ont été "d'une violence telle" que les pompiers ont dû transporter en urgence à l'hôpital Boris Faure, "où il a dû subir une opération chirurgicale".

Le parti de Boris Faure a cependant reconnu que les circonstances de l'altercation restaient à éclaircir.

Bien que toujours hospitalisé, Boris Faure a été entendu par les enquêteurs vendredi matin, a-t-on précisé de source judiciaire à Reuters.

M'jid El Guerrab, qui a lui-même appartenu au PS, a déclaré jeudi sur Facebook "avoir été violemment pris à partie" par Boris Faure alors qu'il rejoignait un ami près de son domicile.

"J'étais sur la terrasse d'un café (...) lorsque j'ai vu Boris Faure traverser la route et se diriger vers moi. C'est lui qui m'a apostrophé et non l'inverse", a-t-il raconté.

Il précise que leurs relations se sont détériorées fin 2016, après sa décision de quitter le PS pour rejoindre En Marche!.

"Dès lors, Boris Faure n'a cessé de me harceler, au moyen de multiples supports de communication, m'accusant d'avoir trahi le parti et me menaçant durant la campagne législative", explique-t-il. "Boris Faure a multiplié les invectives, allant jusqu'à me menacer de me mettre à mort voilà plusieurs mois."

Son avocat, Eric Dupont-Moretti, a mis les coups infligés par M'jid El Guerrab sur le compte d'un "geste réflexe" pour se dégager d'une "emprise" qui "n'avait pas lieu d'être".

"Et puis les choses se sont enchaînées en quelques fractions de secondes, voilà la réalité de ce dossier, voilà ce qu'il va à l'évidence expliquer", a dit vendredi l'avocat sur BFM TV.

(Sophie Louet avec Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.