Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vente aux enchères exceptionnelle d'affiches de films jeudi à Paris

RelaxNews24/04/2013 à 11:54

Stanislas Choko, a specialist of vintage cinema posters presents the original poster of the movie "The Empire strikes back" AFP PHOTO FRANCOIS GUILLOT

(AFP) - Une collection exceptionnelle d'affiches de cinéma, couvrant l'histoire du 7e art de 1896 à "La Guerre des étoiles" en passant par "Le Mépris", "La Belle et la Bête", "Autant en emporte le vent" et "Hôtel du Nord", est organisée jeudi à Paris.

Les estimations vont de 50/70 euros pour des affichettes de "Easy Rider" de Dennis Hopper (1969) ou "Les parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy (1964) à 15.000 à 18.000 euros pour une des affiches du film avant-gardiste de Marcel L'Herbier "L'Inhumaine" (1924).

Deux autres affiches de ce film sont estimées 12.000/15.000 euros et 7.000/9000 euros.

Les quelque 360 affichettes et affiches dispersées, témoignages vivants de l'évolution considérable du graphisme, font partie de la collection de Jean-Paul Foin.

Ce passionné a commencé à acheter des affiches il y a une vingtaine d'années, dans le prolongement de ses recherches antérieures sur tous les livres essentiels de l'histoire du cinéma.

Son premier achat a été celui de l'affiche qui annonce la première projection cinématographique en 1896. Par la suite, il s'est fixé comme objectif de suivre l'évolution du cinéma à travers ses films les plus marquants, mais aussi des affiches parfois uniques, souvent rares.

Parmi les joyaux de la vente figurent aussi une affiche de "La Belle et la bête" de Jean Cocteau (1946) estimée 8.000/12.000 euros ou une autre du "Salaire de la peur" d'Henri-Georges Clouzot (1953) estimée 1.500/2.000 euros. Pour avoir celle du mythique film de Marcel carné "Hôtel du Nord", il faudra sans doute débourser plus. L'estimation tourne autour de 4/5000 euros.

La Nouvelle vague est présente avec "Le Mépris" (1963) avec Brigitte Bardot (estimation 1.000/1.500 euros)

Les grands classiques hollywoodiens sont représentés notamment par "Autant en emporte le vent" de Victor Fleming de 1939 et estimée 1.000/1.500 euros. Mais pour "La Guerre des étoiles" de George Lucas, la mise à prix tournera autour de 150/200 euros seulement.

Le record mondial pour une affiche appartient au célèbre film de Fritz Lang, "Metropolis", pour laquelle un acheteur a déboursé 690.000 dollars en 2011 (530.000 euros environ).

La vente jeudi est organisée à 17h30 par la maison Neret-Minet, Tessier&Sarrou à l'Aquarium de Paris, mais aussi sur www.drouotlive.com pour des enchères en ligne.

da/fa/DS


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.