Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Venezuela-Maduro déclare l'état d'urgence, cite des menaces

Reuters14/05/2016 à 04:51
 (Actualisé avec déclarations de Maduro, contexte) 
    CARACAS, 14 mai (Reuters) - Le président vénézuélien Nicolas 
Maduro a déclaré l'état d'urgence pour une durée de 60 jours 
vendredi en raison de ce qu'il a qualifié de "menaces" venant 
des Etats-Unis et de l'intérieur du pays pour renverser son 
gouvernement. 
    Le président socialiste, qui est âgé de 53 ans, n'a pas 
donné de précision sur le contenu de cette mesure. Un précédent 
état d'urgence, instauré l'an dernier dans des Etats près de la 
frontière colombienne, s'était traduit par la suspension d'une 
partie des garanties constitutionnelles dans ces régions. 
    Auparavant, des responsables des services de renseignement 
américains avaient dit craindre un effondrement politique et 
économique au Venezuela, estimant que l'impopulaire président ne 
finirait sans doute pas son mandat.   
    L'opposition souhaite le départ du successeur d'Hugo Chavez 
alors que le pays fait face à une grave crise avec pénurie 
alimentaire, pillages ponctuels et inflation galopante.  
    Mais Nicolas Maduro a juré qu'il ne se laisserait pas 
chasser du pouvoir avant la fin de son mandat. Il accuse les 
Etats-Unis de fomenter un coup d'Etat visant à le destituer. 
Pour le président, la mise à l'écart de la présidente 
brésilienne Dilma Rousseff par le Sénat brésilien cette semaine 
est le signe qu'il est le prochain sur la liste. 
    "Washington s'active, à la demande de la droite fasciste 
vénézuélienne, qui se sent enhardie par le coup d'Etat au 
Brésil", a déclaré vendredi l'ancien dirigeant syndical dans un 
discours télévisé. 
    Les relations entre Washington et Caracas sont tendues 
depuis des années, et particulièrement depuis le soutien des 
Etats-Unis à une tentative de putsch manquée contre Hugo Chavez 
en 2002. 
    Le Parti socialiste vénézuélien au pouvoir est un allié de 
longue date du Parti des travailleurs brésilien de Dilma 
Rousseff, et le départ de cette dernière achève d'isoler Maduro. 
    L'opposition, qui estime Maduro alarmistes avec ses 
accusations de complot, a condamné l'instauration de l'état 
d'urgence. 
    "Aujourd'hui Maduro a de nouveau violé la Constitution", a 
dit le député de l'opposition Tomas Guanipa. "Pourquoi? Parce 
qu'il a peur d'être destitué", a-t-il ajouté. 
 
 (Deisy Buitrago et Alexandra Ulmer; Danielle Rouquié et Julie 
Carriat pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.