1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vedanta manque de bauxite

Commodesk05/09/2012 à 14:39

(Commodesk) Le raffineur indien Vedanta Aluminium manque de bauxite pour alimenter sa raffinerie Lanjigarh d'Odisha, qui tourne à 70% de ses capacités. Des difficultés logistiques empêchent le producteur de faire venir la bauxite d'autres états.

La situation est paradoxale, puisque le district où est implantée la raffinerie produit le minerai nécessaire, et disposerait de 800 millions de tonnes de bauxite en réserves. Vedanta Aluminium consomme un million de tonnes de bauxite par an, et la raffinerie a besoin d'au moins 10.000 tonnes par jour pour fonctionner.

Les autorités locales se sont engagées à fournir 150 millions de tonnes à la raffinerie, mais n'auraient pas tenu leur engagement depuis cinq ans. Après avoir sollicité 26 réserves de minerais de l'Etat en se heurtant systématiquement à des problèmes administratifs, Vedanta envisage de fermer la raffinerie. Elle emploie 3.000 ouvriers et représente un investissement de 1,3 milliard d'euros.

L'Inde produit annuellement 4 millions de tonnes d'alumine, donnant 1,7 millions de tonnes d'aluminium, tandis qu'elle en consomme 1,4 millions de tonnes. Mais elle dispose de réserves de bauxite estimées à 3,3 milliards de tonnes, les 5e du monde.

L'Inde produit à 75% du prix mondial, en raison de coûts de main d'œuvre bas, de charbon économique et de la bonne qualité de la bauxite disponible sur place. Elle pourrait augmenter les volumes qu'elle exporte à 325.000 tonnes (+5% par rapport à 2011-2012), estiment les dirigeants de Vedanta, en profitant des fermetures d'installations de raffinages de concurrents internationaux comme Alcoa ou Norsk Hydro en Australie.

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer