1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Var : ces fonctionnaires « fantômes » qui perçoivent des salaires bien réels
Le Point29/06/2019 à 15:24

L'administration française est bien connue pour des situations kafkaïennes qui peuvent exaspérer bon nombre d'administrés. Mais elles peuvent aussi faire le bonheur de certains fonctionnaires. Et ce n'est pas la trentaine d'agents territoriaux varois épinglés par la chambre régionale des comptes Provence-Alpes-Côte d'Azur qui diront le contraire.Dans un rapport publié lundi 24 juin, la juridiction administrative s'étrangle de constater que « le centre de gestion du Var rémunère toujours une trentaine d'agents privés d'emploi ». Pour certains, ces largesses durent depuis 1989 et coûtent à l'État plus d'un million d'euros chaque année.À l'origine de cette situation ubuesque : une loi qui intime à l'administration de rémunérer ses fonctionnaires, quand bien même une réorganisation des services ou un changement d'affectation les priveraient d'emploi. C'est exactement ce qui s'est passé pour les agents basés à La Seyne-sur-Mer, à Toulon et à Cologin. Rattachés au centre de gestion de la fonction publique, ces fonctionnaires sans tâche sont toujours rémunérés par leur commune respective.Lire aussi Fonction publique : les salaires en hausse de 1,3 à 2,4 % en 2017Course aux avancementsJusqu'ici, les fonctionnaires concernés n'ont rien à se reprocher : tout juste profitent-ils d'une législation qui leur est favorable. Mais le rapport de la chambre régionale des comptes, auquel Var-Matin a eu accès, dénonce une certaine proactivité...

Lire la suite sur Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kozlow67
    29 juin20:31

    Alsa9162, pourquoi travailler au black? pas besoin... il y en a un qui tient un bar tout simplement... c'est le sud, on ne peut pas comprendre cela en Alsace... Un jour, j'ai dénoncé un employé en arrêt maladie qui remportait des semis marathons toutes les semaines dans le Gard... la CPAM m'a répondu qu'elle ne pouvait rien faire...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer