Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Valls se compare à un pompier qui éteint«un certain nombre de feux»

Le Parisien05/07/2014 à 22:55

Valls se compare à un pompier qui éteint«un certain nombre de feux»

Etre chef du gouvernement, ce serait un peu comme peu être... pompier ! «J'ai parfois l'impression qu'être Premier ministre, c'est éteindre un certain nombre de feux», a assuré le Premier ministre ce samedi, alors qu'il était en déplacement avec le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve au 18e rassemblement technique des jeunes sapeurs-pompiers (JSP), à Mende.

«Une jeune fille nous a dit que son rêve d'enfant c'était d'être pompier. C'est bien, c'est beau pour la jeunesse d'avoir des rêves. (..), s'est lancé Manuel Valls. Peut-être que je rêvais d'être sapeur-pompier. J'ai parfois l'impression qu'être Premier ministre, c'est éteindre un certain nombre de feux. Mais nous y réussissons. J'ai toujours un camion rouge».

«Le Premier ministre éteint les feux, le ministre de l'Intérieur essaye de les prévenir», a renchérit Bernard Cazeneuve.

Appel au dialogue sur la grève des pompiers professionnel

La France compte quelque 26 000 JSP entre 11 et 18 ans, dont 30 % de filles. «On caricature souvent la jeunesse. Il faut encourager tous ces jeunes gens, filles et garçons, qui ont fait le choix de la citoyenneté», a insisté le Premier Ministre. A ce titre, Manuel Valls a souhaité que les jeunes puissent accomplir leur service civique en tant que sapeur-pompiers. «Une expérimentation débutera prochainement», a-t-il annoncé.

Le chef du gouvernement a indiqué les trois autres thèmes sur lesquels travaille le gouvernement : «faire en sorte que les animateurs JSP voient leur compétence reconnue comme équivalente au BAFA (Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur)», que les jeunes qui suivent un bac pro «métiers de la sécurité» puissent pendant leur scolarité «acquérir la formation d'équipier de sapeur-pompier volontaire» et augmenter la valeur du brevet national de jeune sapeur-pompier.

Evoquant le mouvement de grève dans les casernes de pompiers professionnels, comme dans l'Hérault, le Premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2711013
    06 juillet12:43

    Franco, en + dangereux, Franco lui, au moins est mort...

    Signaler un abus

  • M2266292
    06 juillet08:21

    Encore un qui fait n'importe quoi, il dépense.

    Signaler un abus

  • g.dupuy
    06 juillet06:20

    Des declarations d un fanfaron mais aucune action,pauvre type et dire qu il est soit disant tres populaire.

    Signaler un abus

  • zoila5
    06 juillet05:25

    Pompier-pyromane !

    Signaler un abus

  • M9095115
    05 juillet23:32

    Culbuto allume et Manuelo essaye d'éteindre.C'est pour ça qu'on recule dans ce pays

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.