Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Valls exhorte ses ministres à investir la scène européenne

Reuters06/05/2015 à 15:49

PARIS, 6 mai (Reuters) - Manuel Valls a exhorté mercredi ses ministres à investir davantage la scène européenne en participant à chaque Conseil de l'UE, en se rendant davantage à Strasbourg et en multipliant les déplacement dans les capitales et la presse des Etats membres. Cette injonction du chef du gouvernement intervient alors que la France subit depuis des années une perte d'influence dans l'Union, qui se traduit notamment par une moindre présence aux postes clés des institutions européennes. Le manque d'assiduité des députés français à Strasbourg mais aussi des ministres de la République aux nombreuses réunions avec leurs homologues de l'UE est souvent épinglée. "Je demande donc à chaque membre du gouvernement de participer systématiquement aux Conseils de l'UE, d'assurer une présence plus soutenue au Parlement européen (...) et de se déplacer plus régulièrement dans les pays européens", a dit Manuel Valls selon le texte de sa communication sur "le projet européen de la France" en conseil des ministres. "Une présence plus forte dans les médias étrangers est également nécessaire." Le désintérêt présumé des ministres pour l'Europe persiste alors que François Hollande revendique dans le bilan de ses trois années de présidence d'avoir contribué à réorienter l'Europe vers des politiques plus favorables à la croissance au détriment des thèses favorables à l'austérité économique. Le Premier ministre, qui s'est lancé quelques mois après sa prise de fonction dans une tournée des capitales européennes pour expliquer sa politique, a dit qu'il donnerait l'exemple en se rendant prochainement au Parlement européen. Manuel Valls entend aussi développer une communication positive sur l'Europe, notamment sur les réponses qu'elle peut, selon lui, apporter à l'immigration clandestine ou à l'insertion des jeunes pour contrer le discours du Front national. "Nous devons changer d'approche vis-à-vis de l'Europe, en parler davantage, communiquer sur ses réalisations au service de nos citoyens et porter nos idées partout dans l'Union européenne", a-t-il estimé en plaidant notamment pour la mise en oeuvre à terme d'un "vrai système de garde-frontières européen". Outre les appels traditionnels de la France à un renforcement de la gouvernance de la zone euro ou à la constitution d'une Europe de la Défense, le Premier ministre a souhaité la mise en oeuvre d'initiatives concrètes comme la création d'une carte européenne pour les étudiants. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kurki
    06 mai16:05

    C'est implicitement reconnaître que les députés et ministres sont des glandeurs, qui se contentent d'encaisser leurs rentes de situation !

    Signaler un abus

  • pichou59
    06 mai15:45

    Manuel Valls a exhorté mercredi ses ministres à investir davantage la scène européenne.... et pendant ce temps, le peuple laborieux est en chômage - moscovici doit avoir un budget pour les frais de réception?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.