1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Valls et Bartolone appellent les Franciliens aux urnes dimanche

Reuters03/12/2015 à 22:36
    * Dernier meeting à Paris avant la premier tour des 
régionales 
    * "Réveille-toi, peuple de gauche !", dit le candidat 
socialiste 
    * Le Premier ministre dénonce la "supercherie" du Front 
national 
 
    PARIS, 3 décembre (Reuters) - Manuel Valls et Claude 
Bartolone ont lancé jeudi soir un ultime appel à aller voter 
dimanche, pour le premier tour des élections régionales, afin 
d'apporter une réponse "démocratique" aux attentats du 13 
novembre.   
    Devant quelque 2.500 personnes, selon les organisateurs, 
réunies Halle Carpentier, à Paris, le Premier ministre a invité 
à "résister" à la "supercherie" du Front national et à 
construire une "France fraternelle".  
    "Votons ! Mobilisons-nous. Debouts ! Parce que nous sommes 
debouts, parce que nous sommes la République et la France", 
a-t-il lancé au terme d'un discours construit autour de la 
devise de la République : liberté, égalité, fraternité. 
    Candidat socialiste à la région Ile-de-France, Claude 
Bartolone a fait applaudir François Hollande et huer le 
président des Républicains, Nicolas Sarkozy.  
    "Réveille-toi peuple de gauche", a-t-il demandé. "Voter 
c'est résister (...) Ne pas aller voter, c'est faire un cadeau à 
la droite, un cadeau à sens unique, car elle ne vous le rendra 
jamais."      
    Pour ce dernier meeting de campagne, on pouvait reconnaître 
dans l'assistance les ministres Najat-Vallaud Belkacem, Myriam 
el Khomry, Fleur Pellerin, Jean-Marie Le Guen, la maire de Paris 
Anne Hidalgo ou encore le premier secrétaire du PS, 
Jean-Christophe Cambadélis.  
     
    "DANS UN MOUCHOIR DE POCHE" 
    Ces élections régionales, "c'est la plus noble des réponses 
que la démocratie peut faire à la barbarie et aux ennemis de la 
République", a dit Manuel Valls, trois semaines après les 
attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis.   
    "Ces rendez-vous n'ont jamais été aussi importants", a-t-il 
dit, invitant à "résister et dénoncer la supercherie que ceux 
qui divisent. Il faut l'expliquer et convaincre nos compatriotes 
qui peuvent être tentés par ce vote." 
    En réponse aux peurs ravivées par les attentats, Manuel 
Valls a demandé de lutter contre "ce préjugé très grave" qui 
consisterait à considérer que "parce que l'on est de confession 
musulmane, alors on serait par essence un terroriste potentiel." 
    "Une minorité idéologisée, une minorité embrigadée (...) 
gangrénée par cette idéologie totalitaire qu'est l'islamisme 
radical, dérivé du salafisme : voilà ce que nous devons 
combattre", a-t-il insisté.  
    Selon les derniers sondages, la candidate des Républicains, 
Valérie Pécresse, arriverait nettement en tête au premier tour, 
reléguant Claude Bartolone au coude-à-coude avec le candidat du 
Front national, Wallerand de Saint-Just. 
    "Cela se jouera dans un mouchoir de poche", a concédé devant 
quelques journalistes le secrétaire d'Etat chargé des Relations 
avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen.  
    "Les gens sont dans la gravité, moins dans le reproche", a 
souligné pour sa part l'ancien ministre Benoît Hamon. "On peut 
avoir une dynamique de rassemblement entre les deux tours."  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Marine Pennetier) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cavalair
    03 décembre23:44

    ca c'est sur j'irai voter contre eux

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.