1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Valgren s'offre l'Amstel Gold Race

Le Parisien15/04/2018 à 17:34

Valgren s'offre l'Amstel Gold Race

Ce qu'il faut retenir : On attendait Philippe Gilbert (Quick-Step Floors), quadruple vainqueur à Valkenburg, ou Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), revenu de l'Enfer du Nord gonflé à bloc. C'est finalement Michael Valgren (Astana) qui a dompté le parcours de 262 km de la 53e édition de l'Amstel Gold Race, seule classique néerlandaise du calendrier. Le Danois s'est imposé devant Roman Kreuziger (Mitchelton-Scott) et Enrico Gasparotto (Bahrain-Merida). VALGREN S'IMPOSE ! Le Danois remporte l'Amstel Gold Race devant Kreuziger et Gasaparotto ! Alaphilippe est 7e pic.twitter.com/N4gndHgn5m-- Eurosport.fr (@Eurosport_FR) 15 avril 2018Après un départ donné en milieu de matinée à Maastricht, neuf hommes ont réussi à s'isoler en tête de la course. Mais les Sky de Michal Kwiatkowski puis les Quick Step Floors de Gilbert et Alaphilippe ont durci le train pour revenir inéluctablement sur l'échappée, reprise par les favoris à 13 kilomètres de l'arrivée. Alors qu'il restait 2 kilomètres, Valgren a profité d'une accalmie pour placer une attaque fatale, suivie seulement par Kreuziger, dominé au sprint. Vainqueur du Nieuwsblad et quatrième du Ronde, il confirme ainsi son début de saison exceptionnel.Les battus du jour auront l'occasion de prendre leur revanche lors des deux autres ardennaises dans la semaine : la Flèche Wallonne mercredi et Liège-Bastogne-Liège vendredi. Le Français : Julian Alaphilippe avait déjà pris ses marques à Valkenburg (7e en 2015 et 6e en 2016). A 25 ans, le puncheur auvergnat a été dans le coup pour signer sa meilleure performance dans l'épreuve, mais de mauvais choix dans le final l'ont condamné à une nouvelle honorable 7e place, sans avoir pu disputer le sprint pour la gagne. Il échoue donc à devenir le troisième Français à laisser son nom au palmarès après Jean Stablinski à la création de la course (1966) et puis Bernard Hinault (1981). L'image : l'hommage poignant à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer