Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Valérie Trierweiler attendue en Inde, le flou demeure à l'Elysée

Reuters24/01/2014 à 20:13

VALÉRIE TRIERWEILER ATTENDUE EN INDE AVEC ACTION CONTRE LA FAIM

PARIS (Reuters) - La compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, se rendra d'ici lundi en Inde pour un déplacement en faveur de l'ONG Action contre la Faim (ACF), une décision qui ajoute aux interrogations sur l'avenir du couple élyséen.

La directrice d'ACF, Valérie Daher, a insisté sur le "caractère privé" de ce voyage de deux jours à Bombay, qui était prévu de longue date.

"Elle soutenait déjà Action contre la Faim avant même d'être 'First Lady', donc la question pour nous est indépendante de sa relation avec le président", a-t-elle dit sur BFM TV.

"Bien entendu, elle a vécu une période difficile, elle était extrêmement fatiguée. Aujourd'hui, elle se sent mieux, en tous les cas suffisamment mieux pour pouvoir faire ce voyage qu'on a tout de même raccourci, parce qu'il était prévu d'avoir une version plus longue", a-t-elle ajouté.

Valérie Trierweiler se trouvait toujours vendredi à la résidence officielle de La Lanterne, près de Versailles (Yvelines), alors que la clarification promise par le chef de l'Etat sur sa situation conjugale se fait toujours attendre.

François Hollande, dont le magazine Closer a révélé le 9 janvier qu'il entretenait une relation avec la comédienne Julie Gayet, s'est rendu vendredi au Vatican pour y rencontrer le pape François. Il n'a dit mot de ce sujet.

Lors de sa conférence de presse du 14 janvier, il avait déclaré qu'il clarifierait la situation avant sa visite d'Etat, du 9 au 11 février, aux Etats-Unis où Valérie Trierweiler devait l'accompagner.

La journaliste, qui a été hospitalisée pendant huit jours après les révélations de Closer, est attendue à Bombay où elle devait visiter notamment des bidonvilles et déjeuner avec des femmes chefs d'entreprise, a-t-on appris auprès d'ACF.

Elle visitera également un hôpital le matin et devait tenir une conférence de presse à 16h00 locales (fin de matinée à Paris).

Le soir, un dîner est programmé à l'hôtel Taj Mahal, toujours à Bombay, avec des personnalités indiennes pour lever des fonds contre la malnutrition. Le programme du mardi n'était pas disponible vendredi, indique ACF.

Face "aux rumeurs et fausses informations" et pour "rassurer ses donateurs", l'association a assuré qu'elle ne finançait pas le voyage de Valérie Trierweiler, pris en charge par des entreprises privées.

TRIERWEILER DÉMENT SON AVOCATE

Valérie Trierweiler a démenti auprès d'Europe 1 les propos tenus jeudi par son avocate Frédérique Giffard, "qui a parlé sans savoir et sans être mandatée", précisant qu'elle n'était plus son conseil.

Selon Me Frédérique Giffard, la journaliste "est consciente qu'une clarification s'impose" et François Hollande et elle-même "réfléchissent ensemble" à une issue.

"Elle souhaite réellement que toute cette affaire puisse se résoudre pour en sortir le plus dignement possible", a dit l'avocate au Figaro.

Selon un sondage réalisé par l'institut Think pour Fiducial et Sud Radio en France, en Allemagne et au Royaume Uni, 66% des Français pensent que la révélation de la relation de François Hollande avec Julie Gayet donne une mauvaise image de leur pays à l'étranger. Seulement 42% des Allemands et 43% des Anglais partagent leur avis.

Sur les 1.000 Français interrogés, du 20 au 22 janvier, 75% pensent que l'information devait sortir, 42% se disent choqués et 57% pensent que cela révèle des "problèmes éthiques et moraux très importants".

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.