Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Vaccination : Anne Hidalgo dénonce le "scandale" des doses inutilisées et demande un élargissement des prioritaires
information fournie par Boursorama avec Media Services28/04/2021 à 12:03

Le ministre de la Santé a rappelé mardi sa volonté de vacciner "par priorisation de tranche d'âge" : "Il y a encore 4,3 millions de Français qui relèvent de la vaccination qui n'ont pas encore été vaccinés", a indiqué Olivier Véran.

Anne Hidalgo à Paris, le 24 avril 2021. ( POOL / BERTRAND GUAY )

Anne Hidalgo à Paris, le 24 avril 2021. ( POOL / BERTRAND GUAY )

La maire de Paris Anne Hidalgo s'est insurgée contre la stratégie vaccinale française et a demandé mercredi 28 avril plus de souplesse dans les restrictions d'âge. Une réponse au ministre de la Santé Olivier Véran, qui a réaffirmé vouloir vacciner "par priorisation de tranche d'âge".

"Depuis fin janvier, je demande que l'on puisse ouvrir la vaccination aux enseignants, à toutes les professions qui sont en première ligne" , a rappelé la maire de Paris sur France Info . "Et puis plus largement, je crois qu'il faut débrider la question de l'âge, parce que c'est quand même un scandale que des doses ne soient pas utilisées alors qu'il y a beaucoup de gens qui souhaitent se faire vacciner".

Le ministre de la Santé a rappelé mardi sa volonté de vacciner "par priorisation de tranche d'âge". "Si on se fixe une cible de 80% d'une tranche d'âge qui doit être vaccinée pour être protégée, il y a encore 4,3 millions de Français qui relèvent de la vaccination qui n'ont pas encore été vaccinés" , a souligné Olivier Véran.

"Il faut ouvrir vraiment" la vaccination

Mais pour Anne Hidalgo, possible candidate à l'élection présidentielle, "il faut ouvrir vraiment" la vaccination, "peut-être" en priorité aux professions de la "deuxième ligne" : enseignants, policiers nationaux et municipaux, employés des supermarchés, "agents de la propreté", sans oublier "assesseurs et présidents de bureaux" en vue du scrutin des régionales les 20 et 27 juin. Fin mars, l'élue socialiste demandait déjà "qu'on débride la vaccination, que toutes celles et ceux qui veulent puissent le faire".

Le vaccinodrome parisien que la maire appelait de ses vœux doit ouvrir le 3 mai au Parc des expositions de la Porte de Versailles, dans le XVe arrondissement, a-t-elle indiqué mardi lors d'une visite dans ce secteur en compagnie du maire LR Philippe Goujon.

"Ce ne sont pas les maires qui décident de qui doit se faire vacciner", a déclaré Anne Hidalgo, interrogée sur les initiatives des maires LR de Cannes David Lisnard et du VIIe arrondissement de Paris Rachida Dati d'élargir les publics vaccinés. "En revanche, il faut nous écouter, non pas comme portant des revendications impossibles à mettre en œuvre, mais plutôt comme étant un peu plus pragmatiques qu' une forme de bureaucratie qui continue quand même à exister, notamment dans le domaine sanitaire ", a-t-elle fait valoir.

13 commentaires

  • 28 avril13:44

    OSS119 : "jolie" ? uniquement avec son masque alors....