Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Le budget adopté par le Sénat, l'administration fonctionne

Reuters14/12/2014 à 07:20

par David Lawder et Amanda Becker WASHINGTON, 13 décembre (Reuters) - Le Sénat américain a voté samedi le budget des dépenses fédérales de 1.100 milliards de dollars (près de 900 millions d'euros), levant la menace d'une paralysie des services administratifs. Le texte va être transmis au président Barack Obama, qui devrait le signer en vue de sa promulgation. Le vote de ce texte de plus de 1.600 pages, obtenu à 56 voix pour et 40 contre, a été une bataille longue et difficile tant au Sénat qu'à la Chambre des représentants, les principaux points de discorde portant sur la réforme de l'immigration de Barack Obama et les changements à la réglementation bancaire. Le financement des administrations est toutefois désormais assuré jusqu'à septembre 2015, sauf pour le département de la Sécurité intérieure qui n'est financé que jusqu'à la fin février. Les républicains, qui à cette date contrôleront les deux chambres du Congrès compte tenu de leur victoire aux élections de mi-mandat de novembre, ont insisté pour que le département de la sécurité intérieure soit traité différemment. Forts de leur nouvelle majorité, ils ont fait savoir qu'ils essaieraient de priver ce ministère de tout financement pour mettre en oeuvre la réforme de l'immigration que le président démocrate a prévu de mener par décret. Bien que désormais majoritaires dans les deux chambres, les républicains auront tout de même besoin de la coopération des démocrates pour faire passer certains textes qui nécessitent une majorité qualifiée de 60 voix sur 100 au Sénat alors que leur majorité issue des élections de mi-mandat n'est que de 54 contre 46. DÉFAITE DU SÉNATEUR CRUZ La Chambre des représentants, où les démocrates sont encore majoritaires, a elle aussi eu du mal à s'entendre sur le budget, qui a été voté de justesse jeudi. ID:nL6N0TW06H Les démocrates se sont disputés à propos de dispositions visant à assouplir la réglementation sur le trading des produits dérivés par les grandes banques prévue dans la loi de réforme financière Dodd-Frank, votée en 2008 en réponse à la crise financière. Mais ces divisions ont été dépassées par celles apparues entre les républicains au Sénat ces deux derniers jours. Le sénateur républicain Ted Cruz, une figure du mouvement conservateur du Tea Party très opposé aux décrets Obama sur l'immigration, a insisté pour que le rejet de cette disposition soit soumis à un vote spécifique. C'est ce sénateur qui avait été à l'origine de la paralysie de l'administration américaine qui avait duré 16 jours en octobre 2013 en s'opposant aux dispositions de la réforme de la santé de Barack Obama. Comme l'an dernier, la lutte de 2014 s'est terminée par la défaite du sénateur Cruz, les démocrates critiquant les républicains pour avoir voulu à nouveau brandir la menace ce d'une fermeture des services administratifs. La loi de finances prévoit une légère augmentation du budget du Pentagone pour ce qui est des conflits menés à l'extérieur des frontières des Etats-Unis. ID:nL6N0TW3VT Parmi les autres mesures importantes figurent une enveloppe de 5,5 milliards de dollars pour aider à la lutte contre le virus Ebola. (Avec Richard Cowans; Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.