1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-La Maison blanche prendra "les choses en main" sur les impôts
Reuters27/03/2017 à 22:50

    WASHINGTON, 27 mars (Reuters) - L'administration de Donald 
Trump entend "prendre les choses en main" lors de l'élaboration 
de la réforme fiscale en espérant que le texte sera adopté par 
le Congrès d'ici le mois d'août, a déclaré lundi la Maison 
blanche.   
    Cette réforme, qui doit notamment permettre d'abaisser le 
taux d'imposition sur les sociétés, est l'une des promesses 
phares du candidat Trump.  
    Elle explique en partie le mouvement haussier enregistré 
pendant des semaines par Wall Street à la suite de l'élection du 
milliardaire à la présidence le 8 novembre dernier.  
    "A l'évidence, nous prendrons les choses en main sur ce 
dossier", a dit le porte-parole de la Maison blanche Sean 
Spicer, parlant d'une "grande priorité" du président, "une chose 
qui le passionne vraiment". 
    Ces commentaires font suite à l'échec de la proposition de 
réforme de l'Obamacare proposée par les dirigeants républicains 
du Congrès, avec l'appui affiché du président, qui a été 
abandonnée faute de soutien suffisant des parlementaires.   
 
 (Ayesha Rascoe; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ecerutti
    28 mars07:44

    Conflit d’intérêts évident !!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer