Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-L'"Obamacare" de nouveau devant la Cour suprême

Reuters04/03/2015 à 10:40

WASHINGTON, 4 mars (Reuters) - La Cour suprême des Etats-Unis examine ce mercredi un recours déposé par les conservateurs contre un élément central de la loi sur l'assurance-santé de Barack Obama, qui autorise l'octroi de subventions pour aider les Américains modestes à financer leur couverture médicale obligatoire. Les juges, qui se réuniront à 10h00 (15h00 GMT) pour une audience d'une heure, rendront leur arrêt d'ici la fin juin. Baptisé "Obamacare", l'Affordable Care Act voté à une courte majorité par le Congrès en mars 2010 malgré l'opposition unanime du Parti républicain, a élargi pour l'instant l'assurance-santé à 11,4 millions d'Américains, selon le décompte effectué en février par le gouvernement. La loi oblige les Américains qui ne bénéficient pas d'une couverture médicale via leur entreprise ou les programmes sociaux fédéraux (Medicare, Medicaid) à acheter un contrat d'assurance médicale, le gouvernement aidant financièrement les personnes à revenus modestes. Pour faciliter la tâche des futurs assurés, ces contrats sont rassemblés sur des plateformes en ligne gérées aujourd'hui directement par treize Etats et le district de Washington, et par le gouvernement fédéral dans 34 autres Etats. Trois Etats ont en outre opté pour une formule mixte, locale et fédérale. Le recours, déposé par un groupe libertarien de Washington, le Competitive Enterprise Institute, conteste aux individus qui achètent leur assurance sur les plateformes gérées par l'Etat fédéral de toucher les aides publiques, versées sous forme de crédits d'impôts. Si la Cour statue contre l'administration Obama, 7,5 millions de personnes pourraient être privées de ces aides, selon les calculs du cabinet de consultants Avalere Health. C'est la deuxième fois que l'"Obamacare" atterrit sur le bureau des juges de la Cour suprême. La première fois, il y a trois ans, en juin 2012, la Cour avait estimé par cinq voix contre quatre que la loi répondait aux critères constitutionnels. Le président de la Cour John Roberts, un conservateur nommé par George W. Bush, s'était alors rangé au côté des quatre juges libéraux. Parallèlement, la loi sur l'assurance-santé, qui reste l'une des cibles prioritaires du Parti républicain, a fait l'objet de multiples résolutions parlementaires prônant la suppression de ses financements fédéraux voire son démantèlement total. (Lawrence Hurley; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.