Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CHARTER COMM RG-A

297.2000USD
+0.54% 
valeur indicative 256.5044 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US16119P1084 CHTR

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    295.6300

  • clôture veille

    295.6100

  • + haut

    298.7194

  • + bas

    292.3799

  • volume

    2 379 001

  • valorisation

    70 574 MUSD

  • capital échangé

    1.00%

  • dernier échange

    15.06.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    309.9700

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CHARTER COMM RG-A

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter CHARTER COMM RG-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CHARTER COMM RG-A à mes listes

    Fermer

USA-Charter proche d'un accord de rachat de Time Warner Cable

Reuters26/05/2015 à 01:50

(Actualisé avec précisions, contexte) par Liana B. Baker SAN FRANCISCO, 26 mai (Reuters) - Charter Communications CHTR.O , le troisième câblo-opérateur aux Etats-Unis, s'est rapproché d'un accord sur le rachat pour 55 milliards de dollars (50 milliards d'euros) de Time Warner Cable (TWC) TWC.N , le numéro deux du secteur, a-t-on appris lundi de sources proches du dossier. Leur fusion donnerait naissance à un rival de taille pour Comcast CMCSA.O , premier opérateur américain sur le câble et l'internet à haut débit. Il prendrait également de vitesse le français Altice ATCE.AS , le groupe de Patrick Drahi qui discute avec plusieurs banques du financement d'une offre concurrente sur TWC. (voir ID:nL5N0YD36T ) Altice, assurent deux sources proches du dossier, ne renchérirait pas mais pourrait envisager en revanche d'autres acquisitions après son rachat du câblo-opérateur Suddenlink qui lui a permis de prendre pied sur le marché américain. (voir ID:nL5N0YB1BU ) L'offre de Charter devrait être annoncée mardi. Elle valorise Time Warner Cable à 195 dollars par action. Le titre Time Warner a clôturé vendredi au cours de 171,18 dollars. Wall Street était fermée ce lundi pour cause de jour férié. Charter versera 100 dollars en numéraire par action Time Warner Cable et le reste en actions, a poursuivi une des sources. Incluant aussi le rachat de Bright House Networks, sixième câblo-opérateur américain, elle interviendrait un mois après que Comcast a renoncé à racheter TWC pour 45,2 milliards de dollars, le projet se heurtant à l'opposition des autorités américaines de la concurrence. Si la fusion s'opère, elle marquera une nouvelle étape de la consolidation en cours au moment où le secteur de la télévision payante traditionnelle stagne face à l'émergence des nouveaux modes de consommation en ligne de programmes audiovisuels que symbolise Netflix NFLX.O . Un groupe combinant Charter et TWC réaliserait des économies d'échelle substantielles, y compris dans la négociation avec les éditeurs de contenus sur la répartition des revenus. Début 2014, Time Warner Cable avait rejeté une offre hostile de Charter et s'était tourné vers Comcast. Une piste refermée il y a un mois par les autorités de la concurrence. SOUS L'OEIL DES RÉGULATEURS Une fusion entre Comcast et Time Warner Cable aurait créé un groupe contrôlant près de 30% du marché de la télévision payante aux Etats-Unis, même après les cessions d'actifs promises par les deux groupes, et qui serait devenu le fournisseur d'accès internet à haut débit de près de 40% des foyers américains.(voir ID:nL5N0XL3DC ) La direction de Charter espère que son projet de fusion-acquisition sera considéré avec plus de mansuétude par la FCC, l'autorité de régulation du secteur. La semaine dernière, le Wall Street Journal rapportait que le président de la Federal Communications Commission, Tom Wheeler, a contacté les dirigeants de Time Warner Cable et Charter Communications pour leur affirmer que son institution n'était pas opposée à des rapprochements dans le secteur du câble. (voir ID:nL5N0YC5CD ) Matthew Harrigan, analyste chez Wunderlich Securities, estime que "la probabilité qu'une telle fusion soit jugée acceptable par le régulateur est très élevée". Les parts de marché du groupe né de ce rapprochement ne seraient pas aussi importantes; sur l'internet à haut débit, il représenterait 20% du secteur, selon des données de MoffettNathanson. Les questions qui se posent en revanche, ajoute Matthew Harrigan, portent sur l'existence d'autres acquéreurs potentiels et sur la réaction des actionnaires de Charter Communications. "On ne peut jamais être sûr avec ces accords. La situation pourrait se muer en quelque chose de différent d'ici mardi matin (ndlr, à la réouverture des marchés à New York)", dit-il. Le projet est quoi qu'il en soit soutenu par John Malone, principal actionnaire de Charter via son groupe Liberty Broadband LBRDA.O . Time Warner Cable s'est refusé à tout commentaire et personne n'était disponible dans l'immédiat ni chez Charter ni chez Bright House pour réagir. Tom Rutledge, actuel directeur général de Charter, devrait prendre la tête du nouvel ensemble, selon une des sources contactées, qui ont toutes requis l'anonymat. (avec Greg Roumeliotis à New York; Benoît Van Overstraeten et Henri-Pierre André pour le service français)

Valeurs associées

+0.54%
+0.18%
-0.23%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.