1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

USA-Bisbille partisane autour d'une audition d'Hillary Clinton
Reuters09/05/2015 à 05:28

WASHINGTON, 9 mai (Reuters) - Les démocrates ont accusé vendredi la commission parlementaire chargée d'enquêter sur l'attaque menée en 2012 contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi en Libye de vouloir reporter indéfiniment l'audition d'Hillary Clinton et d'ainsi prolonger une attaque partisane à son encontre. L'attaque, survenue le 11 septembre 2012 alors qu'Hillary Clinton était le chef de la diplomatie américaine, a coûté la vie à l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye et à trois autres Américains. Cette enquête, tant qu'elle reste ouverte, est susceptible d'entraver quelque peu la liberté de mouvement de l'ancienne secrétaire d'Etat, qui souhaite être la candidate des démocrates pour la présidentielle 2016. Une phrase contenue dans le rapport d'étape de la commission d'enquête mise sur pied l'an dernier par la Chambre des représentants, où les républicains sont majoritaires, suggère, disent les démocrates, qu'Hillary Clinton ne sera pas entendue par en mai comme prévu. "La commission appellera la secrétaire Clinton à déposer une fois qu'elle aura estimé que toutes les informations pertinentes lui ont été fournies par le département d'Etat et par elle-même", dit cette phrase dans rapport. Elle ne fait pas référence à la possibilité de prévoir une audience la semaine du 18 mai. Cette possibilité avait été évoquée par le président de la commission, le républicain Trey Gowdy, dans une lettre du 23 avril à l'avocat d'Hillary Clinton, David Kendall. "A chaque fois, la commission spéciale arrive avec une nouvelle excuse pour retarder à nouveau son travail pour ensuite faire porter à quelqu'un d'autre la responsabilité de sa lenteur", a déclaré Elijah Cummings, un représentant démocrate qui siège à la commission. La commission, accuse-t-il, n'a rien d'autre à montrer de son enquête "qu'une attaque partisane contre la secrétaire Clinton et sa campagne pour la présidentielle." Dans les rangs républicains, on explique qu'une annonce sur la date d'audition d'Hillary Clinton pourrait être annoncée la semaine prochaine au retour des élus des vacances de printemps. (Susan Cornwell; Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer