Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA 2016-Le débat Clinton-Trump devrait battre des records d'audience

Reuters25/09/2016 à 03:07
    par Jill Serjeant 
    NEW YORK, 25 septembre (Reuters) - Le premier débat télévisé 
en vue de l'élection présidentielle américaine du 8 novembre 
devrait battre des records d'audience, certains commentateurs 
prédisant même qu'une centaine de millions d'Américains 
pourraient se retrouver devant le petit écran, soit l'équivalent 
d'une finale du Super Bowl.  
    Le face-à-face entre la démocrate Hillary Clinton et le 
républicain Donald Trump lundi soir à la Hofstra University, en 
banlieue de New York, sera retransmis pendant une heure et 
demie, sans pause publicitaire, par de nombreux réseaux 
hertziens et câblés.  
    Le record d'audience pour un débat de campagne 
présidentielle aux Etats-Unis remonte, selon la société 
spécialisée Nielsen, à un duel de 1980 entre Jimmy Carter et 
Ronald Reagan qui avait attiré 80 millions de téléspectateurs. 
    Mais les experts de la politique et des médias s'attendent à 
un nouveau record en raison du caractère extraordinaire de la 
campagne 2016, qui oppose Trump, milliardaire et ancienne star 
de la téléréalité multipliant les provocations, à Clinton, 
ex-secrétaire d'Etat et première femme à briguer la Maison 
blanche. 
    "Je parie sur une audience de 100 millions, peut-être plus", 
déclare Paul Levinson, professeur à l'Université Fordham de New 
York et auteur de "McLuhan in an Age of Social Media".  
    "Le Super Bowl montre que lorsqu'un événement sort vraiment 
de l'ordinaire, qu'il peut susciter l'intérêt des gens, on veut 
le voir sur un grand écran. La télévision a cette puissance et 
cette portée énormes", ajoute-t-il. 
    La finale annuelle de la National Football League, la ligue 
de football américain, est l'événement le plus regardé à la 
télévision aux Etats-Unis, le match de 2015 détenant le record 
avec 115 millions de téléspectateurs, sur une population totale 
de près de 320 millions d'habitants. 
     
    LE SENTIMENT DU DANGER 
    Selon Nielsen, le record d'audience d'un événément non 
sportif aux Etats-Unis appartient au dernier épisode de la série 
M*A*S*H diffusé en 1983 auquel 105 millions de téléspectateurs 
avaient assisté. Cette année, la cérémonie des Oscars a été vue 
par 34 millions de téléspectateurs.  
    Si les spécialistes s'attendent à un record lundi, c'est 
notamment parce que le premier débat télévisé de la campagne des 
primaires républicaines a déjà attiré 24 millions de 
téléspectateurs en août 2015, une audience inégalée pour ce type 
d'émission que les commentateurs ont expliquée par la présence 
de Donald Trump.  
    Alan Schroeder, auteur d'un livre sur les débats 
présidentiels, juge possible lui aussi une audience à 100 
millions, en raison du caractère imprévisible du magnat de 
l'immobilier.  
    "Normalement, on voit les candidats dans des cadres très 
chorégraphiés et des situations qu'ils contrôlent totalement. 
(Pendant les débats), ce n'est plus le cas, c'est ce qui attire 
les spectateurs, le sentiment du danger, ne pas savoir ce qui va 
se passer", observe-t-il. 
    Ce professeur de journalisme à la Northeastern University de 
Boston compare ce premier débat Trump-Clinton à celui qui opposa 
en 2008 la républicaine Sarah Palin au démocrate Joe Biden, les 
colistiers de John McCain et Barack Obama, et qui reste, avec 
69,9 millions de téléspectateurs, le deuxième débat de campagne 
le plus regardé de l'histoire américaine.   
    "Palin était une personnalité télévisuelle très forte et 
provoquait le même sentiment de danger", dit Alan Schroeder. 
 
 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.