Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA 2016-La campagne Trump ébranlée par des propos obscènes sur les femmes

Reuters08/10/2016 à 02:39
    par Emily Stephenson 
    NEW YORK, 8 octobre (Reuters) - Le candidat républicain à la 
présidentielle américaine Donald Trump est à nouveau au centre 
d'une vive polémique après que le Washington Post a publié une 
conversation, remontant à 2005, dans laquelle le magnat 
immobilier raconte, en utilisant des termes crus, comment il a 
tenté d'avoir des rapports sexuels avec une femme mariée. 
    Ce n'est pas la première fois que Donald Trump est sous le 
feu des critiques pour la manière sexiste et dégradante dont il 
parle des femmes. 
    Mais l'enregistrement publié par Washington Post donne 
pléthore de nouvelles munitions à la candidate démocrate Hillary 
Clinton dans ce domaine juste avant leur deuxième débat 
présidentiel, prévu dimanche. 
    Au cours de la conversation enregistrée en 2005, Donald 
Trump, équipé d'un microphone, bavardait avec Billy Bush, le 
présentateur de l'émission "Acces Hollywood", diffusé par NBC, 
juste avant le tournage d'une séquence. 
    "J'ai essayé de la b---. Elle était mariée. J'ai fait toutes 
les avances possibles, mais je n'y suis pas arrivé", entend-on 
dire le candidat républicain. 
    Ce dernier évoque également l'attrait qu'exercent sur lui 
les belles femmes. 
    "Je commence à les embrasser. Et quand on est quelqu'un de 
connu, elles vous laissent faire. On les attrape par la ch---e. 
On peut faire tout ce que l'on veut." 
     
    HILLARY CLINTON PARLE DE PROPOS "HORRIFIANTS" 
    Donald Trump, qui ne cesse de mettre avant les infidélités 
de l'ancien président Bill Clinton pour critiquer Hillary, a 
minimisé l'enregistrement. 
    "Il s'agissait de blagues de potache, une conversation 
privée qui remonté à de nombreuses années. Bill Clinton m'a dit 
des choses bien pires sur le terrain de golf (...) Je présente 
mes excuses si quelqu'un a été blessé (par ces propos)', a dit 
Donald Trump dans un communiqué. 
    Sur Twitter, Hillary Clinton a qualifié l'enregistrement 
d'"horrifiant", tout en ajoutant : "Nous ne pouvons permettre à 
cet homme de devenir président". 
    Reince Priebus, le président du Comité national républicain 
(RNC), a déclaré au sujet de l'enregistrement : "Aucune femme ne 
devrait jamais être décrite dans ces termes ou évoquée de cette 
manière. En aucun cas." 
    Lors du premier débat télévisé, au cours de laquelle la 
performance de Donald Trump a été jugée plutôt piètre, Hillary 
Clinton a évoqué le cas d'Alicia Machado, une ancienne reine de 
beauté, pour illustrer le "sexisme" de son adversaire. 
  
    L'homme d'affaires l'avait notamment qualifiée, selon la 
jeune Vénézuélienne devenue Miss Univers en 1996, de "Miss 
Piggy", parce qu'elle avait pris du poids, ou de "Miss femme de 
ménage", en référence à ses origines.   
    Avant que le Washington Post ne publie cet enregistrement, 
Donald Trump a accusé vendredi l'administration américaine 
d'avoir accéléré les procédures de régularisation de 
sans-papiers pour leur permettre de voter à l'élection 
présidentielle du 8 novembre.  
    "Ils laissent les gens affluer pour qu'ils puissent aller 
voter (...) Ils ont reçu l'ordre d'en haut d'accélérer ces 
procédures pour que les gens soient naturalisés à temps pour 
l'élection", a-t-il affirmé, lors d'une rencontre avec les 
représentants du National Border Patrol Council, un syndicat de 
douaniers.   
    Hillary Clinton devance Donald Trump de cinq points dans les 
intentions de vote pour l'élection présidentielle du 8 novembre 
aux Etats-Unis, selon un sondage Reuters-Ipsos publié dans la 
journée.  
    La candidate démocrate et son adversaire républicain sont 
respectivement crédités de 43 et 38% des voix. L'enquête a été 
effectuée entre le 30 septembre et le 6 octobre. Hillary Clinton 
dispose d'une avance de quatre à six points depuis le début du 
mois dernier.      
 
 (Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.