Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA 2016-La Californie, ultime enjeu de la primaire démocrate

Reuters07/06/2016 à 03:00
    par James Oliphant et Dan Whitcomb 
    WASHINGTON/LONG BEACH, 7 juin (Reuters) - La Californie est 
ce mardi le théâtre du dernier grand duel d'une course à 
l'investiture démocrate particulièrement longue et combative, 
Hillary Clinton espérant y trouver l'élan qui la portera jusqu'à 
l'élection présidentielle et Bernie Sanders la garantie que sa 
voix continuera à porter. 
    Il ne manque à Hillary Clinton que quelques dizaines de 
grands électeurs pour être assurée d'être la candidate du parti 
démocrate le 8 novembre face au républicain Donald Trump, et son 
investiture ne fait plus aucun doute. 
    Selon un décompte de l'agence Associated Press, l'ex-First 
Lady disposerait même déjà du nombre de délégués requis lors de 
la convention de Philadelphie, en juillet, après sa victoire 
dans la primaire de Porto Rico, lundi, et le ralliement ces 
derniers jours de super-délégués supplémentaires. 
    Quoi qu'il en soit, son équipe s'attend à ce que le seuil 
des 2.383 délégués soit officiellement franchi dès la fermeture 
des bureaux de vote dans le New Jersey, l'un des six Etats à 
voter mardi. 
    Mais une défaite en Californie porterait un coup à la 
campagne de Hillary Clinton et alimenterait l'image d'une 
candidate "affaiblie", comme Donald Trump ne cesse de le 
répéter. 
    Vendredi, un sondage de la University of Southern California 
pour le Los Angeles Times donnait Sanders devant Clinton d'un 
point de pourcentage, avec 44% des suffrages, quand en mars, 
l'ex-secrétaire d'Etat bénéficiait encore d'une avance de 9 
points dans cet Etat.  
    Le sénateur du Vermont a fait de la Californie son tremplin 
vers la convention démocrate de Philadelphie, où sera notamment 
défini le programme du parti. 
    Gagner en Californie, et encore plus avec une large avance, 
lui permettrait de justifier son maintien dans la course à 
l'investiture jusqu'au bout tout en lui donnant le moyen de 
peser sur les choix de Clinton, de son programme à son futur 
cabinet, si elle est élue présidente. 
    Il est en revanche plus qu'improbable qu'une éventuelle 
victoire de Sanders dans l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis 
suscite suffisamment de défections de super-délégués, les 
responsables du parti libres de leur choix qui ont pour le 
moment promis leur voix à Clinton, pour changer le cours de la 
course à l'investiture.     
     
    "TROUVÉ NOTRE VOIX" 
    Les districts californiens où l'issue du vote est la plus 
incertaine ont formé ces derniers jours la "ligne de front" de 
l'élection, sillonnée par les deux candidats démocrates. Long 
Beach, ville du 47e district de Californie, a vu Sanders lui 
rendre visite il y a une semaine, et Clinton s'y est rendue 
vendredi et lundi. 
    Le parlementaire local, Alan Lowenthal, est l'un des rares 
membre démocrate de la Chambre des représentants à n'avoir pas 
encore choisi entre Clinton et Sanders. Il a dit à Reuters avoir 
reçu "une quantité incroyable d'appels et de pressions des gens 
de Sanders", mais réserve toujours sa décision. 
    Un temps républicain, son district comporte désormais plus 
de libéraux, après une évolution démographique qui a vu les 
électeurs latinos et d'origine asiatique devenir majoritaires. 
    Clinton bénéficie un peu partout aux Etats-Unis d'un fort 
soutien parmi les minorités mais à Long Beach, les supporters de 
Bernie Sanders étaient lundi très nombreux et faisaient fi des 
statistiques. 
    Si l'ex-sénatrice de New York perd la primaire de mardi, ce 
sera à cause d'électeurs comme Nallely Perez, à Long Beach. 
L'étudiante d'origine hispanique de 24 ans a le profil idéal 
pour être un soutien de Clinton, et pourtant elle votera 
Sanders.  
    "Tout ce que je soutiens, il l'a dit", explique-t-elle, 
citant sa promesse d'universités gratuites et d'une couverture 
santé universelle. "On a trouvé notre voix avec lui", 
poursuit-elle. 
    Lia Roldan, décoratrice sur les plateaux de cinéma, justifie 
son choix de Sanders par le fait qu'"il a beaucoup d'expérience 
pour défendre les causes qui importent aux ouvriers". Elle 
ajoute qu'elle soutiendra Clinton à regret face à Trump, pour 
éviter sa victoire. 
    D'autres, comme Sami Reed, âgé de 42 ans et fondateur d'une 
société spécialisée dans le bien-être dans les entreprises,  
voteront pour Clinton dès mardi. "J'adore Bernie (...) mais je 
vais probablement voter pour Hillary juste parce que je ne veux 
pas que Trump gagne", dit-il. 
    En Californie, la candidate a pris grand soin de diriger ses 
critiques contre Trump et non contre Sanders. Le 8 novembre, 
toutes les voix des électeurs du sénateur du Vermont seront en 
effet les bienvenues face au magnat de l'immobilier. 
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par Tangi 
Salaün) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.