Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA 2016-L'équipe Clinton tente de reprendre l'initiative

Reuters30/10/2016 à 20:35
    par John Whitesides et Mark Hosenball 
    WASHINGTON, 30 octobre (Reuters) - L'équipe d'Hillary 
Clinton a tenté dimanche de reprendre l'initiative dans 
l'affaire des mails privés qui plombe la campagne de la 
candidate démocrate depuis le début et qui ressurgit au pire 
moment, à dix jours de la présidentielle du 8 novembre. 
    John Podesta et Robby Mook, respectivement président et 
manager de la campagne démocrate, ont vivement critiqué le 
directeur du FBI James Comey pour avoir informé dans un courrier 
les parlementaires américains que l'agence allait examiner de 
nouveaux courriels rédigés par Hillary Clinton à partir d'une 
messagerie personnelle lorsqu'elle était secrétaire d'Etat. 
    La candidate pensait être débarrassée de cette affaire 
qu'elle porte comme une croix depuis les primaires et qui a 
contribué à accentuer la désaffection de l'opinion publique à 
son égard. 
    L'annonce faite vendredi par James Comey de l'ouverture 
d'une nouvelle enquête intervient au pire moment pour les 
démocrates et est une bénédiction pour Donald Trump qui ne cesse 
de demander que sa rivale soit jetée en prison. 
    Interrogé sur CNN, John Podesta a expliqué que le courrier 
envoyé par Comey au Congrès comportait "beaucoup d'insinuations 
et peu de faits". Selon lui, le patron du bureau fédéral a créé 
un précédent en dévoilant des aspects d'une enquête si tôt avant 
une élection présidentielle. 
    "Nous demandons à M. Comey de venir expliquer quels sont les 
enjeux", a poursuivi John Podesta invité de l'émission "State of 
the Union" sur la chaîne d'information en continu. "Comley doit 
vraiment expliquer pourquoi il a pris cette mesure sans 
précédent, d'autant plus qu'il ajoute dans sa lettre au Congrès 
que cela pourrait être sans importance". 
    "Il aurait dû commencer par vérifier (les courriels) avant 
de faire cela au milieu d'une campagne présidentielle, si près 
du scrutin", a-t-il ajouté. 
    La lettre de James Comey, envoyée en dépit des objections de 
responsables du département de la Justice, va plonger les 
derniers jours de la campagne dans un tourbillon médiatique. 
Donald Trump qui est en retard dans les sondages y voit la 
démonstration qu'Hillary Clinton est, comme il l'affirme, 
corrompue et indigne de confiance. 
     
    L'AVANCE DE CLINTON SE RÉDUIT 
    En juillet, James Comey avait annoncé que la première 
enquête du bureau fédéral sur l'affaire des courriels était 
close et qu'elle n'exigeait pas de poursuites contre l'ancienne 
secrétaire d'Etat, en poste de 2009 à 2013. 
    "S'il y a de nouvelles informations, qu'on les mette sur la 
table", a commenté Robby Mook dans l'émission "Fox News Sunday". 
"Il a été rapporté que ces emails n'auraient été ni envoyés, ni 
reçus par la secrétaire (d'Etat) Clinton", a-t-il rappelé. 
    De source proche de l'enquête, on expliquait vendredi que 
ces courriels ont été découverts dans le cadre d'une enquête 
séparée visant Anthony Weiner, mari séparé de la conseillère 
Huma Abedin travaillant pour Hillary Clinton. 
    Weiner, ancien parlementaire démocrate de l'Etat de New 
York, est la cible d'investigations pour des messages textes 
illicites adressés à une adolescente de 15 ans en Caroline du 
Nord. 
    Les agents fédéraux auraient découvert dans l'ordinateur 
portable de Weiner des éléments qui les ont conduits à penser 
qu'une enquête complémentaire était nécessaire dans l'affaire 
des emails d'Hillary Clinton. 
    Donald Trump a dénoncé dimanche sur Twitter l'hypocrisie des 
démocrates qui contestent l'initiative de James Comey. 
    "Hillary et les démocrates adoraient et louaient le 
directeur du FBI Comey il y a quelques jours. Les preuves de 
départ étaient accablantes. N'auraient pas dû être retardées", 
écrit-il sur son compte. 
    Avant la publication de la lettre de James Comey, Hillary 
Clinton comptait une solide avance sur Trump dans les sondages. 
Cette avance s'est, depuis, réduite. 
     
     
     
     
     
     
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.