Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA 2016/GOP-Kasich pourrait troubler la primaire du New Hampshire

Reuters08/02/2016 à 01:36
    par Emily Stephenson et Amanda Becker 
    MANCHESTER, New Hampshire, 8 février (Reuters) - Si ses 
scores au niveau national ne dépassent pas une poignée de 
points, John Kasich pourrait jouer les trouble-fête lors de la 
primaire républicaine du New Hampshire, mardi, en venant mordre 
sur l'électorat de Marco Rubio qui a les faveurs du parti. 
    Le gouverneur de l'Ohio, qui propose d'effacer le déficit 
budgétaire américain sans pénaliser les ménages défavorisés, a 
trouvé des oreilles attentives à la fois dans son camp mais 
aussi chez les électeurs indépendants qui, dans cet Etat, 
peuvent voter soit républicain, soit démocrate. 
    De récents sondages accordent à John Kasich, 63 ans, entre 
12 et 14% des intentions de vote.  
    Ces projections le placent loin derrière le milliardaire 
Donald Trump, qui continue de faire la course en tête dans les 
enquêtes d'opinion malgré son échec dans l'Iowa lundi dernier, 
mais elles le hissent au niveau de Marco Rubio, le sénateur de 
Floride, qui tente d'insuffler un rythme à sa campagne. 
    Rubio a terminé à la troisième place des caucus de l'Iowa, 
derrière le sénateur texan Ted Cruz, sorti vainqueur, et le 
magnat de l'immobilier Trump, convaincu qu'il conserve toutes 
les chances d'obtenir l'investiture du Grand Old Party. 
    Avant le rendez-vous de mardi, John Kasich a largement 
labouré le terrain du New Hampshire tenant une bonne centaine de 
meetings pour aller à la rencontre des électeurs. 
    Il raconte volontiers les anecdotes personnelles que lui 
confient les Américains qu'ils croisent lors de ces réunions 
politiques, comme celle de cette femme dont la fille, ancienne 
alcoolique, est sobre depuis 11 mois. 
    Sur le plan national, le dernier sondage Reuters/Ipsos 
crédite John Kasich de 3,4%. Le candidat reconnaît lui-même avec 
humour que les gens ne le connaissent pas et que certains 
peinent à prononcer son nom correctement. 
    Mais dans le New Hampshire, une enquête de la Monmouth 
University lui accorde 14% des intentions de vote, contre 30% à 
Trump et 13% à Marco Rubio et 13% à Jeb Bush. 
     
    RÉPUBLICAIN RAISONNABLE 
    Marco Rubio a lui aussi multiplié les apparitions sur le 
terrain dans cet Etat de la Nouvelle-Angleterre, prenant en 
compte les remarques des experts politiques républicains qui lui 
reprochaient d'avoir négligé cette terre électorale l'an passé. 
    Malgré tout, Rubio, que l'establishment républicain préfère 
de loin à Trump et au très conservateur Cruz, arrive en position 
de faiblesse dans cette primaire. 
    C'est lui qui a été pris pour cible par ses adversaires lors 
du débat télévisé de samedi au cours duquel il lui a été 
reproché de manquer d'expérience pour la fonction qu'il brigue. 
    John Kasich a compris qu'il avait une carte à jouer dans le 
New Hampshire dont les électeurs ont l'habitude de se décider au 
dernier moment et de souvent prendre le contre-pied de ceux de 
l'Iowa qui ouvrent traditionnellement le marathon de 
l'investiture. 
    Kasich a pris une position de principe que la question de la 
réforme de l'immigration, qui revient régulièrement dans les 
joutes entre les prétendants. Le candidat propose un contrôle 
des frontières américaines mais estime que les migrants 
illégaux, non condamnés pour un crime, doivent pouvoir payer des 
impôts et s'engager sur la voie de la naturalisation. 
    "John Kasich est le seul républicain raisonnable", a 
commenté Anna Brena, 53 ans. Cette démocrate originaire de 
l'Etat voisin du Vermont a fait spécialement le déplacement à 
Concord pour écouter ce que le candidat républicain avait à 
dire. 
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.