Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA 2016-Clinton attaquée sur l'Irak lors d'un débat démocrate

Reuters15/11/2015 à 05:41

(Actualisé avec détails, déclarations supplémentaires) par John Whitesides et Amanda Becker DES MOINES, Iowa, 15 novembre (Reuters) - Hillary Clinton, favorite à l'investiture démocrate dans la course à la Maison blanche, a subi samedi lors d'un débat télévisé les attaques de son rival Bernie Sanders pour avoir voté en 2003 en faveur de l'invasion américaine de l'Irak. Lors de ce deuxième débat démocrate, organisé au lendemain des attentats de Paris qui ont fait au moins 129 morts et ont été revendiqués par l'Etat islamique, le sénateur du Vermont a qualifié l'invasion de l'Irak d'"une des plus graves erreurs de politique étrangère dans l'histoire moderne des Etats-Unis". "La désastreuse invasion de l'Irak, à laquelle je m'étais fortement opposé, a considérablement déstabilisé la région" et contribué à l'ascension d'Al Qaïda et de l'Etat islamique, a dit le principal concurrent de l'ancienne secrétaire d'Etat. Hillary Clinton, qui a souvent qualifié d'erreur son vote de 2003, lui a fait valoir que l'extrémisme islamiste existait bien avant l'invasion de l'Irak. "Si l'on veut vraiment traiter les problèmes posés par les extrémistes djihadistes, ils nous faut comprendre et accepter qu'ils sont antérieurs à ce qui s'est passé en Irak", a-t-elle dit. Hillary Clinton a paru en outre prendre ses distances avec les propos de Barack Obama, qui a déclaré dans une interview diffusée vendredi que la menace de l'Etat islamique avait été contenue. "Nous devons considérer l'EI comme la principale menace d'un réseau international du terrorisme", a dit la candidate à l'investiture démocrate. "Il ne doit pas être contenu, il doit être vaincu". PASSE D'ARMES SUR LE GLASS-STEAGALL ACT Le débat de samedi a marqué l'intrusion de la politique étrangère dans une campagne dominée jusqu'à présent par les questions économiques spécifiquement américaines comme l'inégalité des revenus, les frais scolaires ou les congés parentaux. Bernie Sanders a tout de même attaqué samedi sa rivale sur un sujet plus américain, lui reprochant de s'être opposée au rétablissement du Glass-Steagall Act, une loi de 1933 imposant la séparation des métiers de banque de dépôt et de banque d'investissement. Certains estiment que la suppression de cette loi a contribué à la crise financière de 2008. "Pendant toute sa carrière, Wall Street a été un donateur majeur, le donateur principal pour Hillary Clinton", a dit Bernie Sanders, qui milite pour le rétablissement de cette loi. "Peut-être qu'ils sont idiots mais je ne le crois pas". Rétablir le Glass-Steagall Act "fait partie de ce qui pourrait peut-être aider mais cela serait loin d'être suffisant" lui a répondu Hillary Clinton. "Je pense que cela ne marcherait pas et je pense qu'il faut obtenir des résultats dans tout ce que nous faisons". Le débat, organisé dans une université à Des Moines, dans l'Iowa, a commencé après une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris. Hillary Clinton avait marqué des points dans les sondages après avoir attaqué frontalement Bernie Sanders sur le terrain économique lors du premier débat démocrate, le 14 octobre dernier. Alors qu'approche la première étape du processus d'investiture à l'élection présidentielle, le caucus de l'Iowa, qui aura lieu le 1er février, Hillary Clinton devance largement Bernie Sanders dans les sondages. Martin O'Malley est loin derrière. (Patrick Vignal pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.