1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Universités : les syndicats étudiants réclament une "réévaluation urgente" des bourses
Boursorama avec AFP Services14/11/2019 à 14:57

Ils réclament des mesures d'urgence dans un premier temps, puis une réforme complète de système de bourses.

Une manifestation d'étudiants devant le siège du CROUS à Lyon, le 12 novembre 2019. ( AFP / PHILIPPE DESMAZES )

Il faut réévaluer les montants des bourses universitaires, augmenter le nombre des bénéficiaires et leur accorder un statut. À l'issue d'une réunion avec le gouvernement, les syndicats étudiants la Fage et l'Unef ont posé les conditions préalable à un apaisement des tensions sur les campus, six jours après l'immolation d'un étudiant de 22 ans à Lyon.

"Il y a eu de l'écoute, des constats partagés, maintenant, on n'a pas eu d'engagement à l'heure actuelle ", a regretté Orlane François, présidente de la Fage, à la sortie d'un entretien avec le secrétaire d'État en charge de la Jeunesse Gabriel Attal et le cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal.

LA FAGE MENACE DE SE MOBILISER

La Fage, premier syndicat étudiant, demande "des réponses concrètes avant vendredi soir, à la sortie de l'ensemble des rendez-vous avec les organisations étudiantes", a-t-elle ajouté précisant qu'il y a "une nécessité urgente à ce qu'il y ait une réévaluation des montants et qu'ensuite on travaille sur une réforme profonde des bourses". Sans quoi, le syndicat étudiant explique "réfléchir à des modalités de mobilisation dans les jours qui arrivent". 

Mélanie Luce, présidente du deuxième syndicat Unef, regrette une absence de "réponse concrète" à ce stade. "On veut un plan d'urgence de refonte des aides sociales étudiantes pour augmenter le montant et le nombre de boursiers mais aussi un statut reconnu avec des droits", a-t-elle ajouté. L'Unef appelle à "maintenir la pression, au travers notamment d'assemblées générales sur la précarité étudiante dans les universités".

Les autres syndicats Uni, FSE et Solidaires seront eux reçus vendredi après-midi. 

"CELA FAIT DES ANNÉES QUE L'ON ALERTE"

Ces entretiens interviennent six jours après l'immolation d'un étudiant de 22 ans devant un restaurant universitaire. Il est toujours entre la vie et la mort à l'hôpital. En difficulté financière -il avait perdu sa bourse en "triplant" sa deuxième année de licence à l'université Lyon 2-, le jeune homme a expliqué son geste dans un message où il alertait sur la précarité étudiante. 

En début de semaine, ce drame a provoqué des mobilisations parfois ponctuées d'incidents sur des campus à Paris, Lyon où Lille.

"Cela fait des années qu'on alerte sur la question et là on est dans une situation où on ne peut plus attendre", a poursuivi Orlane François.

20% DE JEUNES SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

Emmanuel Macron "a annoncé il y a quelques jours à Bruxelles que le principe des 3% (le seuil que le déficit public ne doit pas franchir par rapport au PIB, ndlr) était dépassé et qu'il fallait investir... Je lui tends la perche", a-t-elle insisté, rappelant que les étudiants sont "un investissement". 

"Il faut un investissement massif, de plusieurs centaines de millions d'euros , pour sortir les 20% de jeunes actuellement sous le seuil de pauvreté", a demandé Orlane François.

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • domin288
    14 novembre17:16

    Fermons les universités inutiles et supprimons les syndicats étudiants. Un syndicat sert pour l'économie en protégeant les travailleurs contre des personnes peux scrupuleuses, pas les fainéants.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer