1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Union européenne : un citoyen sur quatre est populiste
Le Point20/11/2018 à 20:20

En 2018, plus de 170 millions d'Européens vivent dans un pays dont le gouvernement est composé d'au moins un populiste.

Alors que les élections européennes approchent à grands pas, la percée, ces dernières années, des mouvements et des partis populistes, de droite comme de gauche, inquiète. Une vaste étude menée par The Guardian, en collaboration avec une trentaine de chercheurs en sciences politiques, vient confirmer ce 20 novembre la popularité de ces partis populistes. Avec un constat sans appel : un Européen sur quatre vote populiste en 2018. Soit 25 % de la population de toute l'Union contre 7 % il y a 20 ans.

Lire aussi Pascal Ory : « ?Les jeunes générations occidentales ne sont pas vaccinées contre le populisme? »

Le Rassemblement national de Marine Le Pen et La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, le M5S Luigi di Maio et la Ligue de Matteo Salvini en Italie, ou encore le Fidesz de Viktor Orbán en Hongrie..., le populisme se répand partout en Europe. Avec une tendance nettement nationaliste pour certains mouvements. Le quotidien britannique a analysé comment ces partis politiques se sont comportés lors des élections nationales dans 31 pays européens, et ce entre 1998 et 2018. Selon les données collectées, la tendance populiste a constamment progressé sur ces deux dernières décennies et ne figure plus à la marge. Bien au contraire.

Un contexte économique et social difficile

« ?Aujourd'hui, le populisme est devenu...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    21 novembre09:26

    Le mot populisme est devenu comme le mot antisémitisme. Dès qu'on n'est plus d'accord, on est qualifié, étiqueté et discrédité. Ils associent le mot populisme avec celui de nationalisme, ce qui sous-entend nase isme, voire l'extension à antisémitisme. Tout est bon dans le cochon. En réalité, c'est le gouvernement qui pratique les méthodes populistes : mentir au peuple tout en le caressant.

    Signaler un abus

  • pouvillo
    20 novembre21:09

    Definition du populisme : ne pas être d'accord avec la propagande des journalistes de leur gouvernement !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer