Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une vente de masques tribaux améridiens autorisée à Paris

Reuters12/04/2013 à 21:13

LA VENTE DE MASQUES HOPIS À PARIS A RAPPORTÉ PLUS DE 750.000 EUROS

PARIS (Reuters) - Une vente aux enchères de masques tribaux considérés comme sacrés, contestée par la tribu amérindienne des Hopis, a rapporté vendredi plus de 750.000 euros, à la grande déception des opposants qui ont demandé en vain à la justice de l'empêcher.

Les Hopis, qui vivent dans plusieurs villages du nord de l'Arizona, ont écrit le mois dernier à la maison Neret-Minet Tessier & Sarrou en lui demandant d'annuler la mise aux enchères de 70 objets, dont des masques sacrés, et en exigeant leur restitution.

Survival International, organisation non gouvernementale spécialisée dans la défense des droits des peuples indigènes, demandait en leur nom l'interdiction temporaire de la vente, dans l'attente d'un examen adéquat de la légalité de la collection et de sa vente.

Le tribunal des référés du Tribunal de grande instance de Paris a décidé de laisser se dérouler la vente.

"La juge laisse la vente se faire, considérant que, même si ces objets sont sacrés pour les indiens, ils ne pourraient être protégés en France que s'il s'agissait d'être vivants ou morts", a dit à Reuters Me Pierre Servan-Schreiber, avocat de Survival International, indiquant que le droit fait en la matière référence aux sépultures.

Jean-Patrick Razon, directeur de Survival International (France), a estimé que "les acquéreurs potentiels de ces objets devraient être conscients que cette vente d'objets que les Hopis considèrent comme leur légitime propriété représente un outrage irréparable".

L'ambassadeur américain en France, Charles Rivkin, avait lui aussi demandé le report de la vente.

Les Hopis, dont la communauté compte environ 18.000 membres vivant sur une réserve isolée de l'ouest américain, considèrent que les masques abritent l'esprit de messagers divins.

Le catalogue de la vente présente plusieurs dizaines de masques, certains simples, d'autres élaborés, avec des nez et des oreilles en bois ou en métal. Les mises à prix vont de 2.000 à 32.000 dollars.

La collection a été, toujours selon le catalogue, constituée sur une période de trois décennies par "un amateur au goût avisé" vivant aux Etats-Unis.

Dans la lettre adressée au commissaire-priseur parisien, Leigh J. Kuwanwisiwma, conservatrice du patrimoine hopi, expliquait que seul un membre de la tribu possédait le droit de détenir ces objets sacrés qui, selon elle, n'auraient jamais dû quitter le territoire tribal.

Chine Labbé, avec Lucien Libert, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.