Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une Techno Parade plus pointue, mais toujours aussi populaire

RelaxNews15/09/2012 à 23:37

Une Techno Parade plus pointue, mais toujours aussi populaire

(AFP) - De la Nation à la place d'Italie, en passant par le pont d'Austerlitz, Paris a vibré sous les décibels des 14 chars de la Techno Parade suivis, samedi après-midi, par plus de 300.000 fans de musiques électroniques, selon les organisateurs.

Placée cette année sous le signe du renouvau, la Techno Parade, conçue comme un festival mobile des nombreux courants de la techno, a privilégié une programmation plus exigeante, faisant la part belle aux petits labels et beaucoup moins axée sur les succès commerciaux.

Peu connu du grand public, le DJ français Agoria, référence de la scène électronique et cofondateur des Nuits sonores de Lyon et du label InFiné, était ainsi le parrain 2012.

"On a eu la volonté de faire connaître des artistes moins connus et des courants pointus comme la techno minimale, la trans ou le hardcore. Avec cette mutation artistique, il y a un désir de nouvelle légitimité", a souligné Techynopol, l'association pour la reconnaissance des musiques électroniques qui a créé la Techno Parade en 1998.

Le défilé 2012 a mis l'accent sur le "Dubstep", rythme techno très tendance né à Londres, marqué par des basses profondes, illustrant le renouveau permanent des musiques électroniques.

Sous un déluge de décibels et une foule aussi joyeuse que compacte, de moins de 30 ans en grande majorité, le cortège s'est étiré sur près de 5 km, après un prélude à la Nation transformée dès 12H00 en "dancefloor" géant.

Le coup d'envoi a été donné par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, son prédécesseur Jack Lang et Jean-Michel Jarre. Au côté de Bruno Julliard, maire adjoint de Paris en charge de la Culture, Mme Filippetti, en jogging et baskets, s'est offert un bain de foule en allant à la découverte des "sound systems".

Sur le char du Maroc, invité d'honneur de la Techno Parade, la ministre a tiré des fusées de confettis, déclenchant la longue parade par le boulevard Diderot. Au même instant, quelques personnes se réclamant du Mouvement du 20 février ont déployé deux banderoles sur lesquelles était écrit: "Au Maroc, ce n'est pas la fête" et "C'est la fête des détenus politiques". Il n'y a eu ni incident, ni intervention des forces de l'ordre.

Confiant être fan notamment des "Daft Punk", Mme Filippetti a fait part à l'AFP de son intention d'accompagner Technopol dans l'élaboration d'une charte du disc-jockey. A terme, l'association préconise la reconnaissance du DJ comme "artiste interprète" et de ses "mixs" comme des oeuvres. Déjà, à l'initiative de Technopol, la Sacem, qui répartit les droits aux artistes, rémunère les DJs sociétaires au titre d'"arrangeurs".

Lors d'un point de presse, la ministre, interrogée sur sa récente décision d'annuler plusieurs projets culturels, a estimé que "la culture a plus que jamais sa place en temps de crise (...). Aujourd'hui, avec la musique et la patrimoine, on est dans des choses qui nous élèvent, qui nous sortent de notre condition".

"Quand on réduit des dépenses lourdes en investissements, on dégage en même temps des marges de manoeuvre pour aider la création vivante. Ma priorité est bien de montrer que la culture, c'est vivant sur tout le territoire. La Techno Parade est l'un des événements majeurs de cette culture vivante", a dit encore Mme Filippetti.

Vers 18H00, les premiers chars sont arrivés place d'Italie où un nouveau "dancefloor" devait être organisé jusqu'à 20H00, avant trois soirées officielles à la Grande Halle de la Villette, sous le pont Alexandre III à Paris et à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.