Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

Soja

10.22USD
+2.69% 
valeur indicative 8.67 EUR

US12492A1079 SOY

CBOT données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    10.22

  • clôture veille

    9.95

  • + haut

    10.25

  • + bas

    10.21

  • +haut 12 derniers mois

    10.71

  • +bas 12 derniers mois

    9.00

  • volume

    0

  • dernier échange

    21.05.18 / 02:23:27

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter Soja à mes listes

    Fermer

Une sécheresse américaine sur fond de baisse des stocks de soja

Commodesk18/07/2012 à 18:47

(Commodesk) Les craintes s'accentuent sur le soja américain, alors que la sécheresse touchait jusque-là essentiellement le maïs. La floraison du soja est avancée à 66% selon le département américain de l'Agriculture (USDA), et est nettement en avance par rapport à la moyenne des cinq dernières années, à 42% à la même date. Or, au stade végétatif, qui précède la floraison, les plants sont encore robustes et peuvent supporter la sécheresse ; mais dans les semaines suivant l'apparition des fleurs, une quantité d'eau insuffisante peut fortement amoindrir les rendements.

Dans son rapport du 11 juillet, l'USDA revoyant à la baisse ses prévisions de récoltes américaines, à 83 millions de tonnes contre 87,2 dans ses prévisions de juin pour la campagne 2012-2013. Malgré quelques pluies éparses ces derniers jours, aucune amélioration sensible n'est attendue pour l'instant et la sécheresse, qui touchait jusque-là principalement les champs du Midwest, s'étend progressivement, mettant en danger de nouvelles zones de cultures. Dans un rapport du 16 juillet, l'USDA estimait à 34% la part des cultures de soja de condition « bonne » à « excellente », contre 64% l'année dernière. Pour le moment, les principaux Etats touchés sont l'Illinois, l'Indiana, le Kansas, le Kentucky et le Missouri.

Il est encore trop tôt pour savoir comment les cultures de soja s'en sortiront, contrairement au maïs dont on sait désormais que les rendements seront fortement amoindris. Mais cette incertitude intervient dans un contexte extrêmement tendu sur les oléagineux, avec des stocks des pays exportateurs en chute libre.

L'Argentine et le Brésil, après une récolte très faible cette année (comptabilisés dans la campagne mondiale 2011-2012), ont exporté en masse ces derniers mois, les Etats-Unis n'ayant que peu de stocks disponibles. De fait, habituellement, compte tenu des dates de récoltes, les importateurs se tournent plus vers l'Amérique du Sud entre mai et octobre, et vers les Etats-Unis entre novembre et avril.

Mais étant donné la rapidité d'écoulement des stocks disponibles en Argentine et au Brésil, déjà relativement peu abondants, la récolte américaine, en octobre-novembre, sera sous pression. Si les rendements s'avéraient fortement touchés par la sécheresse, les stocks mondiaux pourraient s'effondrer à des niveaux exceptionnellement bas avant la prochaine récolte en Amérique du Sud, à partir de mars 2013.

En attendant, les prix élevés (à plus de 16 dollars le boisseau depuis 10 jours) pourraient orienter la demande mondiale à la baisse. Mais l'élasticité n'est pas infinie et, surtout, les récoltes des autres oléagineux substituables au soja, comme le colza et le tournesol, ne sont pas fameuses non plus.

Valeurs associées

+2.69%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.