Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Une salle de sport condamnée pour avoir interdit le voile

Reuters17/06/2014 à 21:35

UNE SALLE DE SPORT CONDAMNÉE POUR AVOIR REFUSÉ L?ACCÈS À UNE FEMME VOILÉE

STRASBOURG (Reuters) - Le responsable d'une salle de sport de Moselle a été condamné mardi à 500 euros d'amende avec sursis par le tribunal de Thionville pour avoir interdit l'accès à une femme musulmane qui refusait d'ôter son foulard, a-t-on appris auprès du parquet.

Les faits se sont produits en 2008 alors que la jeune femme de 34 ans, qui avait fréquenté le "Body Best" quelque temps auparavant, sans porter le voile, prenait son premier cours après une nouvelle inscription.

Le gérant, Laurent Gassmann, s'était justifié devant le tribunal correctionnel en invoquant un règlement intérieur qui imposait aux adhérents de porter "une tenue propre et correcte sans signe extérieur d'opinion politique, religieuse ou raciste", selon un article du Républicain Lorrain.

Contacté par Reuters, il n'a pas souhaité s'exprimer.

"C'est un règlement intérieur qui n'a pas lieu d'être dans la mesure où la salle est ouverte au public", a dit à Reuters Sophie Debas, substitut du procureur, qui avait requis 2.000 euros d'amende dont 1.000 avec sursis.

Ce jugement intervient à huit jours de l'arrêt que doit rendre la Cour de cassation dans une autre affaire de voile islamique porté dans un lieu privé, la crèche Baby Loup.

Lors de l'audience, le 16 juin, le procureur général de la Cour de cassation a préconisé la confirmation du licenciement de l'employée qui avait refusé d'ôter son voile en présence des enfants.

(Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • OREGON3
    28 juin00:44

    Quant à aller dans un restaurant chic en jogging, venez à Paris vous verrez des gens en TONG, en bermudas etc, etc.....dans les grands restaurant parisiens

    Signaler un abus

  • OREGON3
    28 juin00:38

    il l'aurait mieux fait de la laisser passer, elle se serait ridiculisé, se rendant compte par elle-même qu'ont ne peut pas faire de sport dans ces conditions. Quant 2 a.b.r.u.t.i.s s'oppose cela se termine toujours au tribunal

    Signaler un abus

  • nono67
    22 juin22:36

    et si le femme s'était blessée en faisant du sport à cause du voile, on aurait accusé la salle de sports de manque de vigilance !! Le fait d'être ouvert au public, n'empêche pas un règlement interieur . Essayez d'aller diner en jogging dans un restaurant chic :)

    Signaler un abus

  • 35924358
    17 juin22:14

    Non. Ça n'explosera pas. Pas en France en tout cas. Les Français aiment trop le couscous et les tours sur des dromadaires en Tunisie ou au Maroc.

    Signaler un abus

  • Pienegro
    17 juin21:11

    Le gaulois est tout simplement devenu un etranger chez lui!Le virus islam a envahi ses artères ça ne va pas tarder à exploser

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.