Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Une rencontre jouissive entre BD et art contemporain

RelaxNews25/10/2012 à 16:28

Exposition "Quelques instants plus tard..." All rights reserved

(AFP) - Quarante prestigieux auteurs de BD et quarante artistes majeurs d'art contemporain ont uni leurs talents pour réaliser en tandem des oeuvres fortes et réjouissantes, présentées jusqu'au 7 novembre au Couvent des Cordeliers à Paris.

L'exposition "Quelques instants plus tard...", référence à cette phrase souvent citée dans les BD, réunit des duos de choix, de tous âges et de tous styles, tels Enki Bilal et Vladimir Velickovic, Manara et Alain Declercq, Philippe Druillet et Gérard Le Cloarec, François Schuiten et Jean Le Gac, Frank Margerin et Speedy Graphito ou encore Loulou Picasso et Olivia Clavel.

"Tous les artistes de ma génération sont nourris de bande dessinée. Pour moi, la rencontre avec Reiser a été aussi importante que celle du Caravage", assure à l'AFP Kosta Kulundzic, 40 ans. Cet artiste d'origine serbe, petit-fils d'un pope orthodoxe, revisite dans son oeuvre les Evangiles à la manière d'un Tarantino, "un peu trash, rigolote et sanglante", dit-il.

Pour l'occasion, il a réalisé avec Philippe Vuillemin, digne héritier de Reiser, une sorte de Jugement dernier sulfureux baptisé "Meeting Strauss Kahnien". On y voit DSK, vêtu d'un cache-sexe aux couleurs du PS, les mains percées de stigmates suintants, qui trône sur une pyramide de corps en folie. Parmi eux, un Jack Lang souriant s'exclame "Y'a pas mort d'homme".

"C'est devenu un constat, la BD fait partie de l'art contemporain, le marché de l'art ne s'y est d'ailleurs pas trompé. Les deux mondes se croisent, se mêlent et nourrissent l'un pour l'autre une attention complice", souligne le commissaire de l'exposition Christian Balmier.

"Quelques instants..." offre un vaste panorama des mouvements artistiques, de la Figuration narrative au Street Art, de Support-Surface à l'Ecole de Nice, de Bazooka aux installations. Côté BD, on retrouve la classique ligne claire, l'érotisme, la poésie, l'esprit caustique ou le fantastique.

Bilal et Velickovic présentent ainsi une superbe allégorie de la mort, "Work in progress", tandis que Catherine Lopes-Curval et Alex Varenne se mettent à l'heure de 007 et des James Bond girls avec le diptyque "Spy". Druillet et Le Cloarec ont eux fusionné leurs univers dans "Soleil-Cosmos".

L'exposition sera ensuite présentée à Angoulême (23 novembre-3 février 2013), Perpignan (8 février-3 avril) et Bruxelles (21 avril-21 juillet).

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.