Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une plainte contre la société Amesys pour son rôle en Libye

Reuters19/10/2011 à 19:05

PARIS (Reuters) - Deux associations de défense des droits de l'homme ont déposé mercredi une plainte contre X qui vise la société d'ingénierie informatique française Amesys, accusée de "complicité par fourniture de moyens de crimes de torture" à la Libye.

La Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) et la Ligue des droits de l'homme (LDH) accusent cette filiale du groupe Bull d'avoir fourni au régime de Mouammar Kadhafi, à partir de 2007, "un système de surveillance des communications destiné à surveiller la population libyenne".

Elles ont déposé une plainte contre X avec constitution de partie civile auprès du Tribunal de grande instance de Paris.

"Nous souhaitons que l'information judiciaire soit ouverte au plus vite afin de déterminer les éventuelles responsabilités pénales de la société Amesys et de ses dirigeants", écrit dans un communiqué Patrick Baudouin, président d'honneur de la FIDH.

La société Amesys a dénoncé la qualification sur laquelle la FIDH "semble fonder" cette plainte, la jugeant "inacceptable, calomnieuse et abusive".

"Amesys considère que de telles imputations dépassent les bornes", ajoute l'entreprise dans un communiqué.

En août dernier, des journalistes du quotidien américain Wall Street Journal avaient découvert le logo de la société Amesys dans les locaux des services de renseignement libyen à Tripoli.

Citant des sources proches du dossier, le quotidien affirmait que, fin 2009, la société française avait équipé ce centre de surveillance Internet avec un système d'interception de communications appelé "Eagle", et qui aurait été utilisé pour espionner les opposants au régime.

Dans un communiqué datant du 1er septembre, Amesys avait reconnu avoir "signé un contrat en 2007 avec les autorités libyennes", avec "livraison du matériel" en 2008. Un contrat signé, selon l'entreprise, dans "un contexte international de rapprochement diplomatique".

Mais, ajoutait la société, ce contrat "concernait la mise à disposition d'un matériel d'analyse portant sur une fraction des connexions internet existantes (...) (et) n'incluait ni les communications internet via satellite - utilisées dans les cybercafés -, ni les données chiffrées - type Skype -, ni le filtrage de sites web (...) (ni) les lignes téléphoniques fixes ou mobiles".

"Amesys n'opère aucun centre d'écoute téléphonique ni internet à aucun point du globe", ajoutait le communiqué.

Au-delà des responsabilités individuelles au sein d'Amesys et de Bull, la FIDH s'interroge sur la responsabilité des autorités françaises qui, selon Michel Tubiana, président d'honneur de la LDH, "ne pouvaient pas ignorer cette vente".

Chine Labbé


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.