Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une passation de pouvoirs "sobre" et "solennelle"

Reuters15/05/2012 à 10:07

Une passation de pouvoirs "sobre" et "solennelle"

PARIS (Reuters) - Une passation de pouvoirs solennelle réunissant les corps constitués mais sans dimension privée, tel est le tableau dressé par l'entourage de François Hollande de la cérémonie qui installera le nouveau président ce mardi à l'Elysée.

Cette journée riche en symboles, mais que le chef de l'Etat socialiste veut placer sous le signe de la sobriété, devrait inclure un hommage à Jules Ferry, un autre à Marie Curie et une cérémonie à l'Hôtel de ville de Paris.

Président "normal" revendiqué, connu pour sa pudeur, François Hollande ne souhaite pas donner de dimension privée à la cérémonie de passation de pouvoirs au palais de l'Elysée, prévue à 10h00 et annoncée comme "très simple".

Ce qu'a confirmé la mère de ses quatre enfants et ex-candidate à l'Elysée de 2007, Ségolène Royal.

"Mes enfants, d'ailleurs, ne souhaitent pas être présents. Ils considèrent que ce n'est pas leur place", a dit la présidente de la région Poitou-Charentes sur Canal+, marquant ainsi une rupture avec Nicolas Sarkozy, qui était entré en 2007 à l'Elysée avec ses enfants et ceux de son épouse d'alors, Cécilia, dont il a divorcé quelques mois après.

"C'est François Hollande qui est élu président de la République, ce n'est pas une famille, c'est pas les amis, c'est pas les copains", a dit Ségolène Royal, qui a toutefois émis le souhait d'être présente en tant que présidente de région, ex-candidate à l'Elysée ou ancienne ministre.

ROYAL ET TRIERWEILER À l'ÉLYSÉE ?

Si son voeu est exaucé, elle côtoierait la compagne de François Hollande depuis le milieu des années 2000, la journaliste Valérie Trierweiler, qui est annoncée dans la salle des fêtes de l'Elysée, de même que les anciens Premiers ministres socialistes et une délégation de Corrèze, où François Hollande a installé sa base politique il y a plus de 30 ans.

Le nouveau président devrait être accueilli à son arrivée à l'Elysée par Nicolas Sarkozy, avec qui il aura un entretien privé notamment consacré à la remise du code nucléaire.

Lors de la cérémonie d'investiture proprement dite, François Hollande écoutera le président du Conseil constitutionnel, Jean- Louis Debré, proclamer les résultats de la présidentielle.

Puis, le grand chancelier de la Légion d'honneur, le général Jean-Louis Georgelin, lui présentera sur un coussin de velours rouge le grand collier de Grand maître de l'ordre de la Légion d'honneur, composé de seize anneaux d'or.

La tradition veut que le nouveau président fasse ensuite un tour en voiture dans Paris. François Hollande a choisi pour ce faire la dernière née de la gamme Citroën, la DS5, un véhicule hybride doté de moteurs diesel et électrique.

Deux hommages sont aussi prévus: l'un au père de l'école laïque, Jules Ferry, dans les jardins des Tuileries ; l'autre, à l'Institut Curie, à la scientifique d'origine polonaise Marie Curie, prix Nobel de physique et de chimie.

Des gestes qui rappelleront la cérémonie de François Mitterrand de 1981 au Panthéon, où le président socialiste avait déposé une rose sur les tombes de Jean Moulin, Jean Jaurès et Victor Schoelcher.

Le président participera ensuite à une cérémonie à la mairie de Paris où il signera un parchemin relatant sa visite et recevra la médaille de la ville.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.