1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Une nouvelle espèce de grenouille volante découverte au Vietnam

RelaxNews15/01/2013 à 15:39

La "Rhacophorus helenae" AFP PHOTO / AUSTRALIAN MUSEUM / Jodi Rowley

(AFP) - Une nouvelle espèce de grenouille volante, sensiblement plus grosse que les autres spécimens de la même famille, a été récemment découverte au Vietnam par des scientifiques australien et vietnamiens.

La "Rhacophorus helenae" possède "un ventre blanc clair et un blanc d'oeil très blanc" alors que l'espèce la plus proche présente un ventre jaune citron et un blanc d'oeil jaunâtre, a déclaré à l'AFP la biologiste australienne Jodi Rowley.

La grenouille se distingue également par la couleur de sa palmure, de ses cuisses et par sa grande taille puisque les mâles mesurent --hors pattes-- de 7,2 à 8,5 cm et les femelles environ 9 cm.

Jodi Rowley, de l'Australian Museum de Sydney, a découvert l'amphibien dans la forêt du Sud-Vietnam.

"Ce qui est rare dans cette découverte en particulier, c'est le fait que j'ai découvert cet individu à moins de 90 kilomètres du centre de Ho Chi Minh-Ville, l'une des plus grandes villes d'Asie du Sud-Est", a expliqué Jodi Rowley à l'AFP.

Les chercheurs doivent maintenant déterminer si la grenouille est menacée. Des spécimens ont été uniquement observés dans les forêts des provinces de Binh Thuan et Dong Nai.

Or "c'est une forêt de plaine (...) pour laquelle la perte d'habitat est un gros problème", a souligné Jodi Rowley.

Les travaux de la biologiste, associée à des chercheurs de l'université de Ho Chi Minh-Ville et du Zoologisches Forschungsmuseum Alexander Koenig de Bonn (Allemagne), ont été publiés dans la dernière édition du Journal of Herpetology.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer