Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une nouvelle candidature de Merkel fait de moins en moins de doute

Reuters17/10/2016 à 18:39
    BERLIN, 17 octobre (Reuters) - Les dirigeants de la droite 
allemande sont de plus en plus persuadés qu'Angela Merkel 
briguera un quatrième mandat de chancelière en septembre 2017 en 
dépit du recul de sa popularité sous l'effet de la crise 
migratoire. 
    Au pouvoir depuis 2005, la présidente de l'Union chrétienne 
démocrate (CDU), qui est âgée de 62 ans, réserve pour l'heure sa 
décision, qu'elle annoncera "en temps voulu".  
    En septembre, alors que son parti subissait de graves revers 
dans deux élections régionales, dans le land de 
Mecklembourg-Poméranie occidentale et dans la ville-Etat de 
Berlin, elle a déclaré qu'elle était toujours motivée par sa 
tâche.  
    Pour Peter Tauber, secrétaire général de la CDU, aucune 
personnalité autre que la chancelière ne devrait briguer la tête 
du parti lors du congrès prévu en décembre et, par voie de 
conséquence, sa succession à la tête du gouvernement fédéral. 
    "Pour ce que j'en sais, nul autre ne se prépare à briguer ce 
poste", a-t-il dit dans une interview publiée dimanche par le    
 Tagesspiegel. 
    L'actuelle ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, 
souvent présentée comme possible successeur, a déclaré pour sa 
part lors d'une réunion lundi avec des commandants militaires 
qu'elle espérait poursuivre sa tâche ministérielle au-delà des 
élections de septembre 2017. 
    Quant à Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre-présidente du 
land de la Sarre interrogée sur la présidence de la CDU, elle a 
répondu: "Il y aura une candidate" et ajouté que celle-ci serait 
élue avec une confortable majorité.  
    La crise des migrants, et le rejet par une partie de 
l'opinion allemande de sa politique d'ouverture, a fait chuter 
la popularité de Merkel, passée à 45% de bonnes opinions, son 
plus bas niveau en cinq ans, et entraîné un recul de la CDU dans 
les intentions de vote. 
    La chancelière a depuis modifié son discours, reconnaissant 
que son gouvernement s'était insuffisamment préparé à l'accueil 
de centaines de milliers de réfugiés en 2015 et répudiant sa 
phrase-slogan "Wir schaffen das" ("Nous y arriverons") qu'elle a 
longtemps opposée aux doutes de l'opinion sur les capacités de 
la société allemande à intégrer ces nouveaux arrivants. 
  
    Selon un sondage Infratest Dimap publié le 6 octobre, sa 
cote de popularité s'est redressée depuis lors, 54% des 
Allemands interrogés se déclarant satisfaits de son travail.     
 
 (Andreas Rinke et Andrea Shalal; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.