Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une interdiction du "Printemps français" à l'étude

Reuters24/05/2013 à 13:17

UNE INTERDICTION DU "PRINTEMPS FRANÇAIS" À L'ÉTUDE

PARIS (Reuters) - Manuel Valls a annoncé vendredi qu'une interdiction du "Printemps français", la frange radicale du mouvement d'opposition au mariage pour tous, allait être étudiée après les menaces proférées à l'encontre de plusieurs personnalités ainsi que du gouvernement.

A deux jours d'une nouvelle manifestation des opposants à la loi sur le mariage homosexuel promulguée le 18 mai, le ministre de l'Intérieur a dit s'attendre à une forte présence de groupes d'extrême droite dimanche dans le cortège parisien.

Dans un communiqué publié mercredi, le "Printemps français" menace de prendre pour cible "le gouvernement actuel et tous ses appendices, les partis politiques de la collaboration et les lobbies où s'élaborent les programmes de l'idéologie et les organes qui la diffusent".

"C'est un appel à la violence et il y a de nombreuses menaces même de mort et je ne les prends pas à la légère", a réagi Manuel Valls sur France Info. "La justice va devoir agir parce que c'est intolérable que dans la République il puisse y avoir ces messages de haine."

Interrogé sur une possible interdiction du "Printemps français", il a répondu: "Bien sûr, nous allons l'étudier parce que ces propos sont inacceptables, il n'y a pas de place pour des groupes qui défient la République, la démocratie et qui s'attaquent aussi à des individus."

"Laissez-moi vous dire mon inquiétude", a insisté Manuel Valls. "Des groupes radicaux d'extrême droite veulent venir en nombre non pour manifester mais pour créer l'affrontement et le désordre et pour s'en prendre aux symboles de la République."

A partir du moment où une loi a été votée par le parlement qu'elle a reçu l'aval du Conseil constitutionnel, "il est temps que tout le monde accepte ce choix", a ajouté le ministre.

Réagissant sur i>Télé, la porte-parole du "Printemps français", Béatrice Bourges, a émis des doutes sur la capacité du gouvernement d'interdire ce qu'elle qualifie d'"état d'esprit".

"Interdire un état d'esprit, ça me paraît assez compliqué", a-t-elle dit. "Au-delà de cela, ça veut tout simplement dire que tout ce qui n'est pas politiquement correct ou conforme va être réprimé dans notre pays. Je ne pensais pas que Manuel Valls irait aussi loin."

"Je suis triste que dans ce pays on arrive dans un tel déni de démocratie. Comment peut-on interdire juste quelque chose qui dérange? Il n'y a jamais eu d'appel à la violence. Je préférerais que Manuel Valls s'attaque aux vrais sujets de sécurité dans notre pays."

Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.