Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une exécution en Arizona a duré près de deux heures

Reuters24/07/2014 à 13:55

UNE EXÉCUTION EN ARIZONA A DURÉ PRÈS DE DEUX HEURES

PHOENIX Arizona (Reuters) - Un condamné a mis près de deux heures à mourir par injection létale en Arizona, un fait qui devrait relancer le débat sur la peine de mort aux Etats-Unis.

Le gouverneur de l'Arizona, Jan Brewer, a ordonné une enquête sur les circonstances de l'exécution, confiée aux services pénitentiaires, tout en estimant que justice avait été faite. Les organisations de défense des droits de l'homme ont exprimé leur indignation.

L'exécution de Joseph Wood, 55 ans, condamné pour un double meurtre, a commencé à 13h52 mercredi. Il a été déclaré mort à 15h49.

Dans l'intervalle, ses avocats ont déposé, sans succès, un recours en urgence devant la justice fédérale pour faire arrêter l'exécution et demander que lui soit administré un traitement médical permettant de le sauver. Ils avaient fait valoir que le droit constitutionnel du condamné à être exécuté sans avoir à subir un "châtiment cruel et inhabituel" n'était pas respecté.

"Il a haleté et suffoqué pendant environ une heure et 40 minutes", a déclaré l'un des avocats, Dale Baich. "Il semble que l'Arizona ait rejoint plusieurs autres Etats qui sont responsables d'une horreur qui était tout à fait évitable : une exécution bâclée. Le public devrait tenir ses représentants pour responsables."

Joseph Wood était l'un des six condamnés à la peine capitale qui avait poursuivi l'Etat d'Arizona le mois dernier, contestant le secret autour des produits utilisés dans les exécutions. Ce recours avait été rejeté mercredi, ouvrant la voie à son exécution.

Les partisans de l'abolition de la peine de mort ont fait part de leur horreur face à cette exécution interminable.

Pour Cassandra Stubbs, directrice de l'American Civil Liberties Union's Capital Punishment Project, l'Arizona a violé la Constitution.

"Il est temps pour l'Arizona et les autres Etats qui utilisent encore l'injection létale de reconnaître que cette expérience avec des produits non fiables est un échec", déclare-t-elle dans un communiqué.

"Les Américains en ont assez de la barbarie", a pour sa part déclaré Diann Rust-Tierney, directrice exécutive de la Coalition nationale pour l'abolition de la peine de mort.

En janvier, Dennis McGuire, condamné pour viol et meurtre, avait mis 25 minutes à mourir, par une injection combinant un mélange de midazolam et d'hydromorphone, qui était la première administration de ce genre aux Etats-Unis.

En Oklahoma au mois d'avril, Clayton Lockett s'était tordu de douleur et une aiguille s'était détachée durant son injection létale. L'exécution avait été interrompue mais le condamné était mort trente minutes plus tard d'une attaque cardiaque.

(David Schwartz, Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.