Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une enquête vise des proches du secrétaire d'Etat Kader Arif

Reuters11/09/2014 à 00:07

DES PROCHES DU SECRÉTAIRE D'ÉTAT KADER ARIF VISÉS PAR UNE ENQUÊTE

TOULOUSE (Reuters) - Une enquête préliminaire a été ouverte à Toulouse sur des passations de marchés en faveur de proches du secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants, Kader Arif, a annoncé mercredi le parquet de Toulouse.

Cette affaire intervient moins d'une semaine après l'éviction du second gouvernement Valls de Thomas Thévenoud, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, en délicatesse avec le fisc.

L'enquête ouverte à Toulouse fait suite à un "signalement" déposé lundi par les élus du groupe d'opposition UMP au Conseil régional, a précisé le procureur de Toulouse, Michel Valet.

Dans leur courrier, les élus UMP détaillent le fruit de recherches de plusieurs mois sur ces marchés liant la région Midi-Pyrénées à deux sociétés successives appartenant notamment au frère et à des neveux de Kader Arif.

Ces sociétés, spécialisées dans la sonorisation et l'éclairage d'événements publics, auraient engrangé depuis 2008 environ deux millions d'euros de contrats de la région Midi-Pyrénées, dirigée par le socialiste Martin Malvy.

Le Canard enchaîné, dans un article paru mercredi, se demande comme les élus si les deux sociétés, AWF musique, puis AWF, ont été favorisées.

"Il s'agit de connaître et de vérifier la véracité ou non de ces faits", a dit une source judiciaire.

Toujours selon Le Canard Enchaîné, la société AWF serait intervenue lors de la venue à Toulouse de François Hollande en 2011 durant la primaire socialiste puis en 2012 pendant la campagne présidentielle.

"Aucun lien ne [peut] être fait entre les prestations de la société AWF et les manifestations organisées dans le cadre de l'élection présidentielle", a dit à Reuters Me Simon Cohen, avocat du Conseil régional de Midi-Pyrénées.

"Les pièces que j'ai en ma possession me permettent d'affirmer que toutes les factures émises par la société AWF correspondent à des prestations réelles exécutées pour le compte de la seule région (Midi-Pyrénées) à des prix conformes voire inférieurs à ceux du marché", a-t-il ajouté.

(Johanna Decorse, avec Gérard Bon à Paris, édité par Marine Pennetier)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.