Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une enquête va être ouverte sur l'usage de gaz au chlore à Alep

Reuters08/09/2016 à 23:07
 (Actualisé avec commentaire du gouvernement syrien §7) 
    SEOUL, 8 septembre (Reuters) - L'Organisation pour 
l'interdiction des armes chimiques (OIAC) va ouvrir une enquête 
sur l'utilisation présumée par les troupes gouvernementales 
syriennes de gaz au chlore dans les quartiers d'Alep tenus par 
les rebelles. 
    La Défense civile syrienne, association menant des 
opérations de secours dans les zones occupées par l'opposition à 
Bachar al Assad, a indiqué que des bombes à sous-munitions 
contenant du chlore avaient été larguées mardi sur Alep par des 
hélicoptères de l'armée, provoquant la suffocation de 80 
personnes. 
    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), 
une personne a succombé à cette attaque. 
    "Les rapports les plus récents sur l'utilisation de chlore 
sont préoccupants", a commenté Ahmet Üzümcü, directeur de 
l'OIAC, s'exprimant devant la presse à Séoul où se déroule un 
forum sur la sécurité. 
    L'organisation va utiliser les moyens à sa disposition pour 
mener des investigations sur l'emploi de gaz toxiques et 
soumettre ses observations aux Etats membres de la Convention 
sur l'interdiction des armes chimiques, a précisé Üzümcü. 
    Une source militaire syrienne a démenti l'emploi de chlore à 
Alep et a affirmé que ces informations constituaient de la part 
des rebelles d'une tentative de diversion alors qu'ils sont 
proches de la défaite. 
    Dans un communiqué, le ministère syrien des Affaires 
étrangères s'est dit prêt à coopérer avec une équipe de l'OIAC 
actuellement sur le terrain en Syrie afin d'examiner des 
incidents que Damas impute à des "groupes terroristes et à leurs 
agents étrangers".  
    Une enquête de l'Onu et de l'OIAC, autorisée à l'unanimité 
par les quinze membres du Conseil de sécurité, a été menée 
pendant un an sur neuf attaques au gaz dans sept régions de 
Syrie et a conclu que les troupes gouvernementales avaient 
employé ce type d'armes dans deux cas en 2014 et 2015. 
    L'enquête a également conclu que le groupe Etat islamique 
(EI) avait eu recours à du gaz moutarde. 
    La ville d'Alep est le théâtre d'un affrontement continu 
entre rebelles et troupes syriennes depuis le début du conflit. 
L'armée a accentué sa pression ces dernières semaines pour 
reprendre l'ensemble de la ville, ce qui constituerait un revers 
majeur pour l'opposition. 
     
     
 
 (Ju-min Park, avec Suleiman Al-Khalidi à Amman,; Pierre 
Sérisier pour le service français, édité par Jean-Stéphane 
Brosse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.