1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une élue ex-FN visée par une plainte pour apologie du terrorisme
Boursorama avec AFP Services15/04/2019 à 12:42

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) et l'Observatoire contre l'islamophobie ont déposé plainte contre Catherine Blein, élue régionale en Bretagne, après un tweet sur l'attentat de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a-t-on appris dimanche 14 avril.

Catherine Blein, le 4 mai 2017 à Dol-de-Bretagne (archive) ( AFP / DAMIEN MEYER )

Dans un message posté sur le réseau social, la femme de 73 ans avait évoqué la loi du talion à propos de l'attentat perpétré contre deux mosquées, le 15 mars dernier. "Tuerie en new zealand: oeil pour oeil...", avait écrit l'élue, exclue du Rassemblement national en 2017. Quarante-neuf personnes avaient été tuées et vingt autres grièvement blessées dans cette attaque menée par un extrémiste australien.

Dans sa plainte, le CFCM estime que le tweet de Catherine Blein constitue une "apologie du terrorisme" et "une provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence". "Nous sommes tous très attachés à la liberté dans notre démocratie et ce n'est pas parce que nous avons cette liberté qu'on peut dire ou faire n'importe quoi, encore moins quand on est élu", a déclaré à l'AFP un représentant du CFCM. Cette plainte fait suite à celle pour "incitation au meurtre", déposée à la mi-mars par le président du conseil régional de Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, contre ce même tweet de Catherine Blein.

EXCLUE APRÈS DES PROPOS HOMOPHOBES ET ISLAMOPHOBES

Dans un communiqué, le groupe Rassemblement national (RN) au Conseil régional de Bretagne a condamné "avec la plus grande fermeté les propos tenus par Mme Catherine Blein sur Twitter et tient à rappeler qu'elle a été exclue du Rassemblement national et de notre groupe politique au mois de mai 2017". Elle siège "en tant que non inscrite au sein de l'assemblée régionale et ses propos sont de sa seule responsabilité", avait ajouté le RN. En 2017, l'élue avait été suspendue du parti pour avoir tenu des propos homophobes et islamophobes sur les réseaux sociaux.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • paspil
    15 avril14:54

    la stigmatisation des minorités politiques est bien triste ...

    Signaler un abus

  • dupon666
    15 avril14:45

    d'ailleurs le NSDAP n'etait pas d'extreme droite

    Signaler un abus

  • dupon666
    15 avril14:44

    Extreme droite extreme gauche ou extreme centre le resultat est le meme

    Signaler un abus

  • brenot
    15 avril14:29

    Changer le nom du FN ne change pas l'ADN d'extrême droite.

    Signaler un abus

  • dupon666
    15 avril13:30

    c'est beau la liberté d'expression

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer