Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une armée forte, priorité de l'Ukraine, dit le Premier ministre

Reuters14/11/2014 à 16:20

KIEV, 14 novembre (Reuters) - La priorité numéro un de l'Ukraine est de se doter d'une armée suffisamment forte pour tenir tête à l'agression russe, a déclaré vendredi le Premier ministre Arseni Iatseniouk, alors que les affrontements se poursuivent dans l'est du pays. "Construire une armée capable de stopper l'agression venue de Russie, voilà la tâche numéro un", a dit le chef du gouvernement lors d'un point presse télévisé. Le président Petro Porochenko, pour sa part, a assuré que les forces ukrainiennes étaient prêtes à repousser toute attaque. "Il n'y a aucune raison de paniquer" en raison de la situation dans l'Est, a-t-il insisté dans un communiqué. "Si la situation se dégrade malgré le plan de paix, les forces armées ukrainiennes sont prêtes et capables aujourd'hui de repousser (une offensive)", a-t-il dit, ajoutant que Kiev voulait toujours trouver une solution politique au conflit. Un porte-parole de l'armée ukrainienne a rapporté que les duels d'artillerie entre gouvernementaux et séparatistes s'étaient poursuivis ces dernières vingt-quatre heures dans les régions sécessionnistes de Donetsk et de Louhansk. Un soldat ukrainien et un enfant de cinq ans ont été tués, a-t-il ajouté. Selon l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le cessez-le-feu conclu le 5 septembre est pratiquement caduc. Kiev et Moscou s'accusent mutuellement de violer la trêve. ID:nL6N0T33Y9 Evoquant les objectifs économiques de son gouvernement, Arseni Iatseniouk a dit ne pas s'attendre à une reprise avant 2016 et a suggéré que l'actuel ministre adjoint des Finances, Vitali Lissovenko, devienne le détenteur en titre de ce portefeuille dans un nouveau gouvernement de coalition, à la suite des élections législatives du 26 octobre. Il a ajouté que son parti, le Front populaire, appuierait le choix du président Porochenko pour les ministères de la Défense et des Affaires étrangères. Fin octobre, après la victoire du Front populaire aux élections, Petro Porochenko s'est dit favorable à la reconduction d'Arseni Iatseniouk à la tête du gouvernement. (Natalia Zinets et Pavel Polityuk; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.