Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une affaire privée

So Foot28/09/2017 à 18:54

Une affaire privée

Kurzawa et Coman viennent de faire quelques allers-retours chez les policiers, mais les deux garçons sont quand même dans la liste de Deschamps. Une décision que ce dernier a expliqué en parlant d'" affaires privées " et de " décisions prises dans un cadre sportif ". Un argument recevable, même si son théorème pose plusieurs questions.

Coach Didier était de bonne humeur ce jeudi après-midi, et est monté sur son estrade d'un pas guilleret pour annoncer à la presse la liste des 23 veinards qui auraient droit d'admirer l'architecture de Sofia, puis d'échanger leurs maillots avec ceux des Biélorusses les 7 et 10 octobre prochains. Une litanie mécanique et bien rodée qui démarre immanquablement par le désormais traditionnel : " Gardiengue de buteu : Hugo Lloris, Steve Mane-dane-da... ", après laquelle le sélectionneur est passé au grand interrogatoire. Et forcément, comme on pouvait le prévoir, des petits malins ont glissé des questions " Faites entrer l'accusé " à Deschamps entre les discussions sur l'état de forme de tel ou tel joueur ou sur l'adversaire bulgare. Derrière le miroir sans tain, contre le mur des suspects, les silhouettes de Layvin Kurzawa et et de Kingley Coman. Le premier est accusé d'avoir craché verbalement sur Deschamps devant des amis sans savoir qu'il était filmé, le second d'avoir offert quelques baffes et un ITT à son ex-compagne. Et pourtant, Kurzawa et Coman seront de la partie. À ceux qui voulaient savoir pourquoi des joueurs en pleine tourmente extra-sportive faisaient quand même partie de l'équipe, DD a répondu les deux mêmes mots : " Affaire privée. " Les vannes de Kurzawa ? " Une affaire privée. " Le coup de sang de Coman ? Contrôle C/contrôle V. Sentant que son auditoire en demandait plus, Deschamps s'est simplement contenté d'ajouter : " Je ne veux pas me poser des questions outre-mesure. Je prends des décisions dans un cadre sportif et je les assume. "

Le fantôme


Soit. Une ligne politique gagne toujours a être claire et assumée, même si elle ne satisfait pas tout le monde. " On ne sort de l'ambigüité qu'à ses dépens " écrivait le cardinal de Retz après avoir comploté contre Mazarin. " Un chef, c'est fait pour cheffer " tonnait

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.